Archives: Fiches d'activité

Filtrer par:

Carrosse

Les enfants sont disposé en forme de carrosse, répartis comme tel:
roue avant droite, roue avant gauche, roue arrière droite, roue arrière gauche, le cheval de droite, le cheval de gauche, le cocher, le roi et la reine. Les chevaux se trouveront donc devant les roues, le cocher entre les roues avant, et les passagers (roi et reine) au milieu.
On peut mettre les enfants par groupe (par exemple, deux enfants par roue, trois enfants par cheval, deux cochers, etc.) Quand le narrateur prononce le nom d’un enfant (ou d’un groupe), celui ci doit se lever et faire le tour de sa chaise. Quand le narrateur prononce le mot « carrosse », TOUS les enfants doivent se lever et faire le tour du carrosse entier.

Attention, les rôles de roi et reine sont assez exigeants, et le rôle du cocher est extrêmement fatiguant (penser à mettre un enfant assez sportif, ou adapter le rôle). Continuer la lecture de Carrosse


Killer

  • Les enfants forment une ronde.
  • Un enfant est désigné pour être Détective.
  • Ce Détective sort de la salle ou s’éloigne.
  • Un volontaire est désigné pour être le Killer (tueur).
  • Le Détective revient.

Le but du Détective : est de trouver le Killer (il aura trois chances).
Le but du Killer : est de tuer le plus de monde possible.
Pour tuer, le Killer doit faire un clin d’œil à quelqu’un. La personne tuée s’allonge alors par terre.
Lorsque le Tueur est démasqué, il devient Détective et quitte la pièce.
Un nouveau Tueur est alors désigné, etc.


Chef d’orchestre

  • Les enfants sont assis en rond.
  • Un enfant se porte volontaire pour être Spectateur, il sort de la pièce ou s’éloigne afin de ne pas savoir qui sera Chef d’orchestre.
  • Un autre enfant se porte volontaire pour incarner le Chef d’orchestre.
    Le concert commence. (le spectateur n’est pas encore là, il est en retard)
  • >> Le Chef d’orchestre exécute des gestes en mimant un instrument ou en faisant d’autres gestes (claquer dans ses mains, grimacer, etc.)
  • >> Les Musiciens (incarnés par les autres joueurs) l’imitent.
  • Enfin, On rappelle le Spectateur qui arrive.

>> BUT du jeu : Le Spectateur doit deviner qui est le chef d’Orchestre. il a trois essais.
Lorsque le Spectateur trouve (ou qu’il a échoué), le Chef d’Orchestre devient Spectateur et un nouveau Chef est désigné.


Jacques a dit

Jacques a dit, est un jeu de société nécessitant un maître de jeu qui endosse le rôle de Jacques et plusieurs joueurs.

Le maître de jeu donne des ordres faisant souvent référence aux parties du corps comme :

  • « Jacques a dit : touchez-vous le nez ! »
  • « Jacques a dit : pointez l’index vers le genou gauche ! »

Les joueurs ne doivent exécuter l’ordre que lorsque la phrase commence par « Jacques a dit : ». Si le maître de jeu ordonne par exemple : « Sautez sur place ! » sans avoir débuté exactement par « Jacques a dit : … », ceux qui ont exécuté l’ordre sont éliminés.

Plutôt que d’éliminer, on peut faire le compte individuel des erreurs. L’enfant ayant le moins de point gagne la partie.


Story Cubes

Raconter une histoire en s’aidant des dés Story Cubes:

  • Lancer les dés, puis observer les images obtenues
  • Commencer une histoire par « il était une fois »,
  • Inclure dans l’histoire les éléments obtenus avec les dés

img-story-2Adapter la difficulté aux enfants (ne pas utiliser tous les dés dès le début). Verbaliser les éléments obtenus avant de commencer à chercher une histoire. Inciter les enfants à éviter d’emprunter toujours la même forme (il voit ceci et puis il voit cela, et puis il voit ça, et puis il voit ci, et puis…), et à faire une histoire qui a du sens (et pas seulement une liste de mots).
img-story-1
img-story-3


Histoire à mimer (zoo en émoi)

ZOO en émoi

Les enfants s’assoient en cercle sur des chaises pour écouter l’histoire de la souris et de son ami l’éléphant. Dire aux enfants que le récit sera beaucoup plus drôle et vivant s’ils l’accompagnent de mouvements et de bruits en reproduisant ce que fait le narrateur:

Le jour venait à peine de se lever et la plupart des animaux du zoo dormaient encore (ronflements, gestes d’animaux endormis). Seul l’éléphant gris aux grandes oreilles (formez des oreilles avec les mains) avançait lourdement (levez-vous et frappez le sol des pieds) vers la petite mare de son enclos (flic flac) pour y prendre un bain (mouvements de natation). Son amie la souris (piip, piip, imitez le trottinement de la souris avec les pieds) s’y trouvait déjà. Elle avait été réveillée par les clochettes des campanules (ding, ding, ding) qui poussent sur la prairie réservée aux flamants roses (tenez-vous sur une jambe). Elle avait fait son premier tout du zoo (trottinement) et rapportait à l’éléphant (barrir, faire une trompe avec son bras) la grande nouvelle : un couple de cigognes (dessiner le bec avec les bras) s’était installé dans un nid (formez un nid avec les mains) déserté depuis longtemps.

La souris et l’éléphant décidèrent de se mettre en route (trottinement, pas lourd) pour souhaiter la bienvenue à leurs nouveaux voisins, comme c’est la coutume au zoo. Ils saluèrent tous les animaux qu’ils rencontrèrent : « bonjour, monsieur lion (rugir et montrer la crinière avec les mains). Bonjour, gentille girafe (tendez les bras en l’air). Bonjour, madame pingouin (dandinez-vous avec les bras le long du corps). » Tous les animaux leur répondirent amicalement. Enfin, ils arrivèrent au nid des cigognes où ils souhaitèrent poliment la bienvenue à ses occupants : « Bonjour, madame cigogne (inclinez-vous). Bonjour, monsieur cigogne (inclinez-vous encore). Nous sommes ravis de voir le nid de nouveau occupé. » Mais, quel ne fut pas l’effroi de la souris et de l’éléphant (ohhhh ; tremblement) lorsque la cigogne, au lieu de répondre à leur salut, se précipita hors du nid, vola à toute allure (battements d’aile) vers la souris et faillit l’attraper de son énorme bec (formez le bec avec les bras).

Terrorisée, la souris rassembla ses dernières forces pour courir s’abriter dans l’oreille de l’éléphant (dessinez l’oreille avec les mains). Fou de rage, l’éléphant barrit aussi fort qu’il put (brrrrhh), puis il se souvint combien il avait eu lui-même du mal à s’habituer au zoo. Peut-être fallait-il tout d’abord apprendre à la cigogne à se comporter correctement. Il se plaça sous le nid et se mi à expliquer la vie quotidienne des animaux du zoo (brrrrhh). Il parla des enfants qui venaient tous les après-midis visiter le zoo en gambadant et en riant (ah, ah, ah ; sautillements) et des animaux qui vivaient là : du paon si fier qui savait faire la roue (formez une roue avec les mains), du crocodile avec son énorme gueule (dessinez-la avec les bras), du couple de lions (rugissez fort) avec son lionceau (rugissez plus faiblement). « Ici, tous les animaux sont amis, il faut que vous le sachiez », dit l’éléphant pour conclure son long discours, que monsieur et madame cigogne (montre le bec avec les bras) avaient écouté attentivement. A partir de ce moment-là, la souris n’eut plus rien à craindre. Toutefois, elle continua longtemps à faire un grand détour (décrivez-le avec les bras) pour éviter le nid des cigognes. Et chaque fois que quelque chose lui faisait peur, elle se réfugiait aussitôt dans l’oreille de son ami l’éléphant.