Projet Pédagogique

                   PROJET PÉDAGOGIQUE DE L’ALSH 

                                Terre d’aventures

 SOMMAIRE :

I – Présentation de l’accueil de loisirs :

  1. historique
  2. descriptif
  3. Noms des salles
  4. Rôle de l’accueil de loisirs

II – Objectifs de L’ALSH :

  • Tableau descriptif
  1. Assurer un accueil à la carte de qualité avec tout public
  2. Aider l’enfant à se construire
  • Favoriser l’épanouissement, l’autonomie, la sociabilisation, le bien être de chaque enfant
  • Créer des liens avec le site enfance jeunesse et favoriser les liens intergénérationnels
  • Avenant au projet pédagogique, mise en place d’une coordinatrice, le contrat enfance jeunesse
  1. Développer notre totem de 14 projets en adéquation avec les projets éducatifs et pédagogiques
  • Projets de la structure + totem
  • Actions /nouvelles missions de la structure : Kidimieux, recherches, rangement…
  1. Communiquer et s’évaluer
  • Étapes pour évaluations
  • Déroulement du temps d’évaluation

 III – Organisation générale de l’équipe – moyens humains :

  1. Nouvelle organisation de l’équipe
  2. Missions du personnel sur la structure ALSH
  • Directeur , animateur et directeur adjoint , les animateurs  , aide pédagogique, autres : stagiaires, occasionnels, personnel de service …

 IV – Poste d’animateur :

  1. Critères de recrutement pour un animateur
  2. Mission, rôle et attitude de l’animateur sur son poste de travail
  3. Rôle et attitude pour la mise en place des activités dans le but de mieux les vivre
  4. Déroulement d’une séance de préparation
  5. Objectifs réunions de préparation de l’été
  6. Journée type période de vacances
  7. Journée type période scolaire
  8. Animer des groupes d’enfants : ÊTRE RÉFÉRENT

V – Organigramme/règlement/tarifications/inscriptions :

  1. Organigramme hiérarchique du pays Grenadois
  2. Règlement intérieur
  3. Tarification
  4. Fiches d’inscription

VI – Enfance maltraitée :

  • Informations diverses – numéros utiles

VII – Annexe-documents :

  • Fiches évaluation
  • Fiche de renseignements animateurs
  • Différentes organisations
  • Fiches de poste
  • Suivi d’entretien, entretien d’embauche, papiers à fournir etc…
  • Planning juillet – Août, heures animateurs occasionnels été
  • Autres outils divers

 

  • PRÉSENTATION DE L’ACCUEIL DE LOISIRS 

 

1– HISTORIQUE

 

L’accueil de loisirs a été créé en 1994. Il a fonctionné sous forme associative jusqu’en 1999. Lors de la première année, il était ouvert seulement pour la saison estivale. L’année suivante, l’ouverture s’est étendue aux vacances de la Toussaint et aux mercredis à partir du mois d’octobre. Ce n’est que depuis 1996 qu’il fonctionne à l’année.

Vu l’évolution sans cesse croissante du nombre de journées enfants, l’association s’est dissoute en 1999. C’est en avril de la même année que la municipalité de Grenade sur l’Adour est devenue gestionnaire de l’ALSH.

Ce fonctionnement s’est achevé en décembre 2009.

Depuis janvier 2010, l’organisateur est le CIAS (Centre Intercommunal d’Action Sociale) du Pays Grenadois, devenu par la suite communauté des communes le  1er septembre 2014. Il dépend donc de la communauté des communes du pays Grenadois et a un  budget alloué. Il est aussi financé par les prestations de service : la CAF, la MSA, ainsi que le conseil général, les familles…

 

2 – DESCRIPTIF

La Maison de l’Enfance « Terre d’Aventures » est située 270 avenue de Villeneuve de Marsan à Grenade sur l’Adour. Elle accueille les enfants du canton du Pays Grenadois (11 communes). Elle est ouverte toute l’année (période scolaire et vacances) sauf pour les vacances de Noël. Les horaires d’accueil sont de 7h30 à 18h30.

L’accueil de loisirs est déclaré à la DDCSPP (Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations). Il est donc soumis à une réglementation. Il est aussi affilié aux Francas des Landes.

Le nouveau bâtiment est ouvert depuis novembre 2013. Il est doté d’un grand parking.

L’intérieur se compose de :

  • un hall d’entrée où se trouvent des affiches d’infos diverses
  • un hall d’accueil du public
  • 2 bureaux de direction (ALSH, RAM)
  • une salle d’accueil avec sa régie
  • une salle des animateurs
  • 5 grandes salles indépendantes avec leur propre régie
  • toilettes pour les petits
  • toilettes pour les enfants (filles et garçons séparés)
  • toilettes pour les adultes
  • local ménage / buanderie
  • cantine (réfectoire, plonge, cuisine)
  • locaux techniques
  • 2 grands chariots sans rebords (3étages)
  • 1chariot sans rebord (2étages)
  • 4 chariots avec rebords (3 étages)

L’extérieur se compose de :

  • une cour fermée
  • 2 préaux
  • 2 régies pour stocker le matériel pédagogique d’extérieur

L’ALSH dispose de différentes infrastructures mises à disposition par les communes du canton.

Il possède différents matériels pédagogiques, éducatifs, bureautiques, de couchages, électroménagers.

Sa capacité d’accueil est de 180 enfants mais elle peut varier en fonction du public accueilli :

  • PÉRIODE SCOLAIRE :

10 animateurs : 30 enfants de moins de 6 ans (1 animateur pour 8)

60 enfants de plus de 6 ans (1 animateur pour 12)

 

  • PÉRIODE PETITES VACANCES (congés à prendre sur les 3 périodes)

10 animateurs : idem période scolaire

  • PÉRIODE GRANDES VACANCES (congés à prendre)

14 animateurs en moyenne sur juillet et 12 sur août. Les activités d’été demandent une réglementation plus étroite à savoir :

* 1 animateur pour 5 enfants dans l’eau pour les moins de 6 ans

* 1 animateur pour 8 enfants dans l’eau pour les plus de 6 ans

 

Le directeur recrute des animateurs occasionnels pour l’animation des vacances scolaires (cf annexes : missions) et en fonction des nécessités du service (congés, nombre d’enfants).

Les inscriptions se font à l’accueil de loisirs et les tarifs sont calculés en fonction des aides accordées aux familles  et sont dégressifs suivant le nombre d’enfants (cf fonctionnement : règlement).

3 – Nom des salles de la Maison de l’Enfance « Terre d’Aventures »

(Voir le plan)

Salle Repos / motricité (n°1) : Les étoiles filantes

Régie salle repos : Mille babioles

Sanitaires adultes (n°2) : Le trône

Infirmerie (n°3) : Boboland

Reprographie (n°4) : Copitou

Salle animateurs (n°5) : Les Z’anims

Salle accueil (n°6) : Arc en ciel

Buanderie (n°7) : Lavtout

Lingerie (n°8) : L’entrée des artistes

Sanitaires grands (n°9) : Neferpipi

Cantine (n°10) : Aux 1000 délices

Salle activités pré-ados (n°11) : L’odyssée

Salle activités grands (n°12) : Les globe-trotteurs

Régie salle activités grands : Nautilus

Salle activités moyens (n°13) : Les feux follets

Régie salle activités moyens : Coffre-fort

Salle activités petits (n°14) : Bulle d’air

Régie salle activités petits : Sakado

Sanitaires petits (n°15) : Mimicracra

Salle activités RAPE (n°16) : 3 petits pas

Régie salle activités RAPE : Boîte à malices

4 – RÔLE DE L’ACCUEIL DE LOISIRS

L’accueil de loisirs a un vrai rôle à jouer dans le développement de l’enfant. Il est un lieu de plaisir et de vacances. Il ne doit en aucun cas ressembler à la vie de l’école.

L’éducation est une démarche volontaire, un acte, une action qui permet à des individus d’accéder à des connaissances, à une culture, à une fonction dans la société.

L’apprentissage de la vie en collectivité se fait dès le plus jeune âge et prépare les enfants pour l’entrée à l’école.

Les enfants doivent se rencontrer pour se connaître, se comprendre, s’écouter et notamment pour jouer ensemble.

Mais ne pas oublier que c’est un individu à part entière.

Les activités doivent préserver les notions d’enfance, de plaisir, d’épanouissement, de jeux, de rêves et d’imaginaire.

Les pratiques culturelles doivent trouver une place prépondérante dans la vie du centre de loisirs. Il faut investir des champs nouveaux, pratiquer, penser et communiquer, savoir ce que nous voulons faire ou ne pas faire et être en mesure d’apporter des réponses pédagogiques cohérentes.

L’activité est un élément essentiel pour l’individu. C’est par l’agir que l’enfant va se construire. L’activité n’est pas occupationnelle ou de consommation.

Nous favorisons une démarche de chaîne qui donne un sens à nos animations.

Les activités peuvent être individuelles, par petits groupes, par tranche d’âge, en grand groupe,…

L’animateur est conscient que ce sont les vacances des enfants et qu’il ne doit pas reproduire le rythme scolaire ni un programme d’acquisitions.

L’enfant doit éprouver du plaisir à créer, à faire, à agir, à jouer…

C’est :

  • jouer sous différentes formes
  • mener des ateliers d’expression de tous genres (manuels, plastiques, verbales,…)
  • découvrir
  • lire
  • raconter des histoires
  • chanter
  • rire
  • ne rien faire
  • organiser des soirées spécifiques
  • inviter les parents à participer
  • reconnaître les besoins de repos, de farniente et l’envie d’activités non organisées
  • chanter avant de passer à table
  • modifier le programme d’une journée type selon les projets.

Les activités et la journée type sont réfléchies et préparées par l’équipe pédagogique en cohérence avec les objectifs de la structure (CF : objectifs et moyens pédagogiques, fonctionnement : journée type).

 

II – Objectifs de l’ALSH

Tableau descriptif :

OBJECTIFS ATTITUDE DE L’ANIMATEUR AMENAGEMENT DE L’ESPACE ET COMMUNICATION
Mettre en place un accueil échelonné à la carte et  de qualité pour tout public Accueillir tout public (parents, enfants, partenaires, stagiaires…), aller au-devant d’eux (sourire, dynamisme, écoute, accessibilité…) Développer des espaces de vie agréables et chaleureux dans une atmosphère conviviale et rassuranteDécorer les locaux selon le thème du mois et informer par le biais d’affichages, de panneaux ludiques des activités proposées
Aider l’enfant à se construire Éduquer ludiquement les enfants en respectant son rythme de vie, en favorisant son autonomie, la sociabilisation, la découverte, développer l’imaginaire…ÊTRE VIGILANT SUR LA SÉCURITÉ MORALE, PHYSIQUE ET AFFECTIVE DE CHAQUE ENFANT Inculquer aux enfants le respect des jeux, jouets, livres, mobiliers…Aménager des temps de concertation avec les enfants (mise en place de règles de vie par ex)Organiser des rencontres par diverses activités (sorties, jeux sportifs, tournois, jeux au local…) avec les jeunes de l’Espace Jeune

Divers ateliers en lien avec l’AMI, le théâtre, le Foyer Logement, le ram

Développer notre TOTEM de 14 projets  en adéquation avec les projets éducatifs et pédagogiques Inventer, créer, se documenter pour enrichir ses connaissances et saisir tous les temps pour proposer et débattre d’idées. Monter des projets d’activités et savoir présenter aux enfants ludiquement (fil conducteur, mise en scène…) Se réunir quotidiennement pour mettre en place les idées des thèmes choisis (se documenter, chercher, organiser des spectacles…)
S’évaluer et s’améliorer Vérifier périodiquement si les objectifs sont atteints, se référer au projet pédagogiqueCommuniquer sur les solutions à mettre en place afin de s’améliorer Aménager une pièce pour les réunions (bilan, évaluation, remise en question, discussion…) et se réunir régulièrementSe former (café des z’anims…)Faire le point avec la coordinatrice afin d’informer les élus, les partenaires…

 

1 – ASSURER UN ACCUEIL DE QUALITÉ AVEC TOUT     PUBLIC :

Développer et favoriser la communication au sein de la structure, créer une ambiance conviviale, chaleureuse, attentive, rassurante et respecter les horaires.

 Avec la famille

Le matin :

Accueillir le parent et l’enfant quand il arrive, l’informer de la journée (thème, activités, etc.,…), le sécuriser, l’écouter, répondre aux questions, créer un lien de confiance, accompagner l’enfant auprès de son groupe, l’aider, rester à son écoute, etc.…

Le soir :

Une attention particulière est aussi portée sur l’accueil des parents. C’est le moment de communiquer sur la journée de l’enfant et de donner les informations nécessaires pour le lendemain ou la semaine suivante.

 Avec le public extérieur (partenaires, équipe pédagogique, élus, etc.…)

Aller au-devant de la personne (sourire et écoute restent de rigueur) pour la diriger vers ses demandes.

Collègues : Écoute, entraide, info, communication, respect des horaires.

Les locaux

Les salles sont décorées selon le thème du mois (les espaces de vie doivent représenter une atmosphère conviviale, chaleureuse, agréable, rangée et rassurante).

Le hall d’entrée annonce toutes les infos concernant les programmes des journées des enfants, l’administratif (fiche sanitaire incomplète, nouvelles règlementations, etc…).

2- Aider l’enfant à se construire :

 

  1. FAVORISER ÉPANOUISSEMENT, L’AUTONOMIE, LA SOCIABILISATION, LE BIEN-ÊTRE DE CHAQUE ENFANT

 Mettre en place des règles de vie adaptées et les faire respecter concernant le matériel, l’environnement, autrui, etc.

Aider, montrer, expliquer, accompagner (avant chaque activité, temps de la journée) l’enfant à s’exprimer, jouer, comprendre, manger, goûter la nourriture.

 Le développement de l’autonomie

Nous souhaitons favoriser les situations qui permettent à l’enfant d’agir sans l’assistance de l’adulte. Nous voulons accompagner l’enfant dans ses gestes quotidiens sans faire à sa place.

L’autonomie peut être acquise plus ou moins vite selon les enfants. Il faut respecter les rythmes de chacun et encourager les enfants dans leurs efforts et leurs prises d’initiatives.

C’est :

  • accueillir le parent et l’enfant
  • présenter la salle de son enfant et ses animateurs
  • lui montrer où il range ses affaires
  • lui laisser le temps de se réveiller
  • mettre en place un petit déjeuner
  • mettre en place des jeux libres dans le calme
  • le laisser jouer dehors
  • lui laisser le choix de participer mais le motiver, discuter avec lui pour qu’il se joigne au groupe et lui donner la possibilité de jouer mais pas loin du groupe avec des jeux adaptés au thème
  • ranger les jeux, le matériel dès qu’il ne les utilise plus
  • se servir seul à table et se tartiner le pain
  • lui faire goûter tous les aliments
  • aider l’enfant à prendre conscience de son corps et des possibilités de celui-ci
  • l’aider à développer une coordination dans ses gestes, à se situer dans l’espace
  • inciter l’enfant à parler, à commenter des livres, à discuter avec l’adulte et les autres enfants
  • lui permettre de choisir ses jeux, ses livres… en temps libre.

 

Le respect

L’enfant, comme l’adulte, doit respecter l’autre, respecter son choix, ses envies, son désir de jouer ou non, ses difficultés, ses différences, etc.

L’adulte doit apprendre à l’enfant à respecter l’autre, à respecter les consignes de sécurité lors des déplacements ou lors d’activités manuelles.

Nous accompagnons l’enfant dans la découverte du monde dans lequel il vit pour qu’il apprenne le respect de ce qui l’entoure et se responsabiliser dans ses actes.

C’est :

  • lui donner le temps de parole
  • le laisser choisir ses jeux, ses livres
  • respecter les consignes
  • aider l’enfant à s’exprimer sur les dangers quotidiens, le faire réfléchir
  • lui faire prendre conscience des règles
  • utiliser un vocabulaire correct et précis
  • lui permettre d’évacuer ses tensions
  • savoir observer les réactions des enfants
  • savoir gérer son groupe
  • respecter la nature tout en la découvrant
  • découvrir les divers aliments et les goûter
  • respecter l’alimentation
  • respecter le matériel et les locaux
  • mettre en place des règles de vie qui ne sont pas immuables
  • organiser des réunions enfant animateur pour émettre des projets
  • les responsabiliser à des tâches fixées
  • dire bonjour, merci, au revoir et s’il te plaît
  • respecter plus petit que soi
  • accepter la différence
  • organiser des sujets débats.

 

  1. b) CRÉER DES LIENS AVEC LE SITE ENFANCE JEUNESSE ET FAVORISER LES LIENS INTERGENERATIONNELS (RAM / ALSH / Espace Jeunes / MEDIATHEQUE / FOYER LOGEMENT-AMIS D’AUTOMNE)

Plusieurs missions :

les responsables des structures accueillant des enfants (de 0 à 18 ans) se réunissent afin de réfléchir, proposer et analyser des actions ou activités en commun pour permettre aux enfants et jeunes de connaître et prendre des repères sur les différentes structures existantes

– les actions sont ensuite communiquées aux maires et élus du canton

– quelques colloques, réunions professionnelles sont aussi organisés afin de se tenir informé ou se former sur la profession

– réunir les accueils périscolaires du canton (formation, communication, échanges professionnels, évaluer les besoins)

Avec le RAM : quelques activités sont proposées par les animateurs de l’ALSH des 3/5 ans aux plus grands du Relais 2/3 ans, notamment lors des petites et grandes vacances (le projet Jardin, Noël et les projets humanitaires en font partie)

Avec l’Espace Jeunes : des activités sportives se font avec les plus grands de l’ALSH ainsi que quelques sorties (piscine, Aqualand, Walibi…).

La responsable de l’Espace Jeunes a pour mission d’organiser des camps pour la tranche des 6 ans et plus de tout le canton, ce qui intéresse une partie des enfants venant sur l’ALSH (selon le nombre d’enfants intéressés, un animateur peut partir avec elle pour encadrer les enfants)

Avec l’AMI : les enfants sont amenés parfois à faire des recherches sur des thèmes spécifiques ou passer un moment tout simplement sur les ordinateurs pour des activités/jeux en réseau. Consultation et mise à jour de notre blog avec les enfants. La responsable met à disposition des ordinateurs pour permettre ce moment.

Avec le Foyer Logement et les amis d’automne : des moments biens passionnants sont passés avec les seniors par le biais de multitudes d’activités (préparations et goûter pris en commun, jeux de société, spectacles, chansons…)

 Avec la Médiathèque : nous travaillons beaucoup en lien avec la Médiathèque tout d’abord pour y faire des recherches, et aussi de nombreuses expositions et malles de livres nous sont proposées (restant en lien avec notre thème du moment)

  1. c) AVENANT AU PROJET PÉDAGOGIQUE (2005)

MISE EN PLACE D’UNE COORDINATRICE

 Elle a pour mission :

  • d’impulser et motiver le secteur jeunesse
  • de recenser les besoins sur le canton
  • d’informer les maires, les élus et partenaires lors de réunions
  • de réunir les responsables des structures pour faire le point sur leurs projets
  • mettre en place des formations ou réunions (selon les besoins recensés)
  • assister aux réunions, colloques organisés par des professionnels de l’éducation de la jeunesse, etc…

 LE CONTRAT ENFANCE JEUNESSE (C.E.J)

Le responsable de l’Espace Jeunes a pour mission de proposer et de mettre en place des camps prévus pour les jeunes du canton de 6 à 18 ans et de développer l’information et de la communication pour les promouvoir.

Les enfants de l’ALSH seront informés plus spécifiquement par l’équipe pédagogique une fois les propositions faites par le responsable de l’Espace Jeunes. Le but étant de  faire découvrir aux enfants qui ne viennent pas à l’AlSH les structures d’accueil et de pouvoir partir en séjour.

3 – DÉVELOPPER NOTRE TOTEM DE 14 PROJETS  EN ADÉQUATION AVEC LES PROJETS ÉDUCATIFS ET PÉDAGOGIQUES :

Chercher, organiser et proposer des thèmes d’animation ludiques, variés et originaux en lien avec les projets de la structure (mise en scène adaptée au thème, fil conducteur). Nuitées et veillées sont de la partie.

L’équipe pédagogique est responsable de la bonne tenue de cette mise en place.

Vous trouverez ci-dessous les différentes actions, projets et outils mis en place  pour faire vivre ce totem.

Les principaux fils conducteurs véhiculés à travers les projets de notre totem sont :

-le respect : Le respect de l’autre, de la vie en collectivité, des différences, des règles pédagogiques et éducatives…

– le sport : l’enjeu n’étant pas de gagner mais de participer, c’est le fair-play qui est valorisé. La connaissance du sport, l’esprit collectif et la solidarité qui sont des valeurs rapportant plus que des points marqués… (Plusieurs associations sportives sur le canton : basket, foot, rugby, tennis, judo, handball, volley pour les plus courantes, et intervenants extérieurs pour la boxe, le tennis de table, l’escrime…)

– la culture : c’est offrir aux enfants la possibilité de découvrir des lieux ou des activités qu’ils ne connaissent pas et leur permettre l’ouverture d’esprit

(Sortie adaptée au thème en cours : musées, sites naturels, parc animalier, théâtre, spectacles, lecture, conte, expos avec la médiathèque)

Les actions et projets vivent tout au long de l’année, ils sont mis en place et menés par la directrice  via l’équipe éducative exemplaire de travail, de disponibilité, de solidarité, de partage, dynamisant toutes les valeurs inscrites sur nos supports :   le Soleil et l’étoile que nous véhiculons à La Terre d’Aventures.

La directrice de l’ALSH

Les projets de la structure:

Il en existe 14 :

  • le jardin – environnement
  • les différences
  • noël
  • photos/blog
  • l’arbre Dinoutou
  • inter générations
  • découvertes culturelles / citoyenneté
  • suivi en lecture des thèmes
  • la charte de bonne conduite
  • la musique
  • le soleil de nos valeurs
  • l’étoile de l’attitude
  • la mucoviscidose
  • le Cameroun

le projet JARDIN – ENVIRONNEMENT :

Pour agrémenter et initier les enfants au respect de l’environnement.

Mis en place par la directrice et son équipe pédagogique en 2005, incluant les plus petits enfants du Relais Assistantes Maternelles, c’est l’occasion pour les animateurs de sensibiliser les enfants au respect de l’environnement (mise en relation avec le sictom) et à l’apprentissage du jardin sur la structure. Quelques exemples d’activités :

  • Jardinières (confection et mise en place)
  • Ramassage
  • Entretien des espaces extérieurs, poubelles
  • Ateliers de fabrication avec des objets récupérés…

2005 : intervention d’un professionnel pour initiation au jardinage. Mise en place de pots ludiques et plantation de fleurs.

2006 : fabrications géantes

2007 : arrivée de monsieur patate et de l’épouvantail jean Bernard

Avril 2008 : Aménagement d’un potager avec monsieur patate et un professionnel du métier

2009 : relooking et réaménagement du jardin avec monsieur patate et intronisation de nono le nain

2010 : fresques, galets, moulins à vent peints etc.

2011 : construction de fleurs en bois avec maya l’abeille

2012 : Découverte des 5 sens avec monsieur patate

2013 : les fées paille et raphia visitent les pépinières pour redonner des couleurs au jardin.

Visite et intervention du sictom. Fabrication de robots en plastique.

2014 : aménagement d’un jardin dans notre nouvelle structure maison de l’enfance «  terre d’aventures » (bacs potagers)

Participation à un concours organisé par le sictom, les enfants de la terre d’aventures avaient fabriqué un personnage (monsieur soleil) à partir du matériel de récupération (aspirateur, ballon de basket…)

2015 : Garden party (fête du jardin) organisée pendant les vacances d’avril. Il y a eu une intervention de l’école de musique. Musique classique, nouveaux instruments de musique.

Différentes fabrications mises en place, animaux en papier mâché, pyrogravures etc.

Avril 2016 : Lors de la 1ère semaine pendant le thème des mille et une nuits, les enfants et les animateurs ont :

  • Réaménagé les espaces extérieurs (peinture des bacs, des arbres…)
  • Nettoyé et arrachage des mauvaises herbes
  • Décoré avec des fleurs en plastique
  • Planté des capucines et des tomates

Différences (le handicap, sociales, culturelles…)

Ce projet a débuté en mars 2008. Il a pour but de faire prendre conscience et faire respecter les différences aux enfants et d’intégrer tout public.

Participation aux Handilandes (compétitions sportives) à Soustons, accueillir des enfants handicapés sur la structure.

 Apprendre à accepter les différences pour le bien-vivre  ensemble

Le 10 juin 2009, les enfants du groupe des grands ont participé à des Olympiades avec des handicapés au stade Guy Boniface à Mont de Marsan.

Cette journée a pour but de faire participer un public de personnes handicapées et valides dans une démarche de découverte, d’échanges, d’intégration et ce de façon intergénérationnelle en utilisant les activités comme un vecteur de rapprochement et de compréhension.

En mars 2010, l’équipe pédagogique choisit le thème « 7 milliards de visages et tous différents » pour aborder les différences physiques, culturelles, intellectuelles, financières… qu’il existe.

En juin 2010, nous avons participé aux journées Handilandes. Nous prévoyons d’y participer en 2012 avec les plus grands du CLSH.

Juin 2012 : participation aux journées handilandes.

Juin 2014 : participation avec les globe trotters aux journées handilandes.

Ces journées ont été créées en 1992 à l’initiative du Conseil Général des Landes et sont organisées tous les deux ans. Elles sont l’occasion de rassembler dans la convivialité l’ensemble du mouvement associatif départemental pour faire découvrir les activités physiques et sportives adaptées à un public le plus large possible.

EN février 2015 : accueil adapté et mise en place d’activités pour un enfant autiste. Il est encore en accueil jusqu’à ce jour à la terre d’aventures.

février 2017 : 

Lors des vacances de la 2e semaine et sur le thème des « des pingouins de Madagascar », qui ont une manière différente de percevoir le monde :

  • Malle handicap
  • Utilisation de fauteuils, activités liées au handicap
  • Passerelle avec le ram et l’espace jeune
  • Visionnage, discussions autour de dessins animés « lou et vinz » adaptés aux enfants  et parlant de handicap                                                                                                                               Noël   (fabrication de décorations variées)

Mis en place en décembre 2009. Il a pour but de remercier les élus et les commerçants du pays Grenadois que nous sollicitons toute l’année. En janvier 2010, nous avons donc proposé au RAM de participer à ce projet.

Noël 2009 : les enfants ont réalisé des sapins. C’était un cône en papier canson que les enfants ont décoré à leur façon avec le matériel mis à disposition (paillettes, étoiles, plumes, papier de soie…)

Noël 2010 : confection de boules de Noël en polystyrène. Collage de papier crépon, de soie, de serviettes, de plumes, de paillettes…

Noël 2011 : création de bottines en feutrine de différentes couleurs. Collage de motifs de Noël en feutrine, étoiles, plumes, paillettes, joyeux Noël…

Chanson d’Ilona en accompagnement lors de la distribution.

Noël 2012 : mise en place des bonhommes de neige avec du polystyrène, distribution chez les commerçants avec la chanson des minikeum’s (no noël)

Noël 2013 : réalisation de bougies avec des socles en carton avec deux étoiles superposées sur un fond sonore des enfants de saint marcel (il fait froid c’est l’hiver)

 Noël 2014 : confection de mobiles en plâtre sur un support en bois

Noël 2015 :   gouter chaleureux organisé sur  le thème de la zénitude avec remise des fagots en bois  fabriqués par les enfants pour les commerçants et les élus  

Noël 2016 : Décoration de pots à crayons /stylos, peinture et collage (déco patch, pochoirs, matériaux divers).

Les enfants sont allés distribuer leurs jolis pots chez les commerçants, les partenaires, dans  toutes les mairies en sourire et  en chanson : « les enfants de la terre »

Offrir aux mairies et aux commerçants de Grenade/Adour des objets fabriqués  par les enfants et instaurer l’esprit de Noël dans le partage

 Photos (expo, albums…)   / BLOG / site…

       EXPO PHOTOS : mis en place en 2007, l’objectif étant de mettre en image la vie sur l’accueil de loisirs (l’idée d’un élu a été l’achat d’un grand panneau en liège comme support), également nous laissons à disposition des albums à l’accueil.

Possibilité de se prendre en photo aussi avec les supports /décors mis à disposition du public.

Le blog fut mis en place durant les vacances de la Toussaint en octobre 2010 en même temps que le projet radio. La directrice et son équipe pédagogique ont souhaité proposer des activités innovantes en partenariat avec l’AMI. Ce blog sera mensuel afin de permettre aux parents et enfants d’avoir un regard sur les activités du mois et les thèmes à venir de l’ALSH. Il a pour nom : terredaventures.fr

2007 : Décision de mettre en vie le clsh en photos

2008 : Achat d’un grand panneau en liège comme support

2009 : créations d’album pour archiver et mettre à disposition du public

2010 : formation à la webradio des francas, mise en place d’un site.

2011 : continuité du projet webradio avec l’AMI

2012 : organisation mensuelle sur un roulement avec les enfants pour un suivi de nos histoires.

2013 : exposition ludique murale

2014 : montage d’un clip vidéo. Création du nouveau site « terredaventures.fr »

2015 : Réflexions sur des nouvelles idées photos, développement permanent  de notre site terre d’aventures.

2016 : Lors des vacances de février, Lancement du premier journal de la terre d’aventures le « youpi ! Terre d’aventures »

Les enfants ont visité  et ont eu une initiation à l’outil informatique à l’AMI.

Créer une ambiance conviviale et personnalisée au sein de la Terre d’Aventures

Sous forme d’expos photos des activités et thèmes, décors à thèmes (fresques…)

Informer,  partager, faire connaître les différentes animations de la structure

 

Dinoutou (arbre infos accueil du public)

Mis en place en 2012, il permet d’avoir un lieu spécifique destiné à l’affichage d’informations destinées aux parents, aux enfants et à tout le public.

Il est installé dans le hall d’accueil.

 Présenter de façon ludique l’info au public

  • Un artisan soudeur a monté le socle et la structure. Un atelier tournant avec tous les groupes avait été mis en place, l’arbre dinoutou fut recouvert de grillage puis de papier mâché, coloré et décoré, il rythme notre organisation quotidienne au fil des saisons.

Objectifs pédagogiques : 

  • Afficher les animations
  • Contacts
  • Menus repas du jour
  • Prix, tarifications
  • Outil de communication avec le public
  • Actions diverses

Déroulement :

2012 : montage et mise en place de l’arbre dinoutou à la terre d’aventures

2013 : peinture multicolore de l’arbre par les enfants

2015 : installé initialement dans le hall d’accueil, le dinoutou voyage et se retrouve en salle arc en ciel pour avoir plus de visibilité

 2017 : en mars 2017 sur le thème de l’arbre enchanté, le projet dinoutou reprend des couleurs,  vit et rythme le mois des enfants

 Inter génération

Mis en place depuis la création du centre de loisirs, il a pour but de créer des échanges entre l’accueil de loisirs et des structures accueillant des publics de tous âges (Relais Assistantes Maternelles, Espace Jeunes, club du 3è âge, Foyer Logement…)

Créer des rencontres dans le cadre d’animations adaptées (représentation théâtre, loto…) avec les personnes âgées en lien avec nos enfants

Évènements/actions récentes :

Vacances de février 2014 : Au fil du temps, spectacle organisé au foyer logement

Février 2014 : semaine du partage avec le foyer logement et l’espace jeunes sur le thème  des jeux de société.

Mars 2015 : Rencontre avec les séniors des amitiés d’automne à la terre d’aventures pour une après-midi jeux –relations. Un loto sera organisé et d’autres jeux de rôle en leur formidable présence.

Octobre 2015 : visite des seniors du foyer logement accompagné de l’animateur pierre de la mairie à la terre d’aventures lors de la première semaine des vacances. Partage et échange avec le groupe des feux follets (6-7 ans) pendant toute l’après-midi.

Octobre 2015 : Lors de la première semaine des vacances de la toussaint, une  passerelle a été mise en place entre les globe trotters (8 ans et +) et l’espace jeune. Diverses activités et animations ont rythmé leur après-midi. 

 Octobre 2016 :

Mercredi 12 : Les globe trotters accompagnés de leurs animateurs se rendent à l’AMI pour manipuler l’outil informatique et  faire des recherches sur le pourquoi du comment 

Mercredi 19 : organisation d’une balade autour de grenade avec le club amitié d’automne en lien avec le thème du partage le mercredi 19.

 Découvertes culturelles et citoyenneté (le patrimoine, le monde, les droits et les devoirs des enfants …)

Mis en place depuis la création du centre de loisirs, il a pour but de favoriser l’ouverture d’esprit des enfants, de s’enrichir de l’un et de l’autre pour en ressortir un peu «  grandi » des connaissances de chacun.

– DÉCOUVERTE DU PATRIMOINE : faire découvrir le patrimoine et sites touristiques du canton par le biais d’un thème d’animation lié à une histoire pédagogique et éducative (chapelle de la course landaise et son musée, arènes de Bascons, chapelle du rugby à Larrivière, petit musée de l’histoire landaise de Grenade…).

  • DÉCOUVERTE DU MONDE : réalisations de maquettes de représentant les différents pays dans le monde. Expositions ouvertes au public. Monuments, musées, cartes des pays…

 Découvrir, connaître, apprécier le patrimoine local et celui du monde. 

  • LES DROITS ET LES DEVOIRS DE L’ENFANT : panneaux mis en place avec les différents droits et devoirs d’enfants. participation et sélection au deuxième tour pour un concours national sur les droits de l’enfant.

 

Octobre 2013 : Sensibilisation des enfants sur leurs droits à travers des activités ludiques. Mise en place des panneaux + affiches  des droits de l’enfant, débats, visite et échange avec la médiathèque de grenade sur l’Adour

Janvier 2016 : Voyage de la Terre d’aventures autour du monde et à travers les iles du  pacifique.

Décorations des salles en couleur en représentation de  Tahiti, bora bora, l’Australie, la nouvelle Zélande…

Danses, musiques, mise en place des statues de sel, carnaval.

Juillet 2016 : Les enfants assistent à un spectacle interactif « julien et les copains du monde » à l’espace socio-culturel à grenade sur l’Adour.

L’occasion pour les enfants de visiter le monde autour d’une histoire enchantée.

Août 2016 : En juillet sur le thème du «  patrimoine Grenadois »

  • les enfants et l’équipe pédagogique ont pu visiter le pays Grenadois : le musée de la course landaise, Marina, la chapelle du rugby, la médiathèque, la communauté des communes…
  • Initiation à la poterie à la terre d’aventures pour toutes les tranches d’âge.

Février 2017 : Lors des mercredis de février la terre d’aventures fête le nouvel an dans plusieurs pays dans le monde :

  • Découverte des traditions et rituels
  • Apprentissage des drapeaux
  • Déguisements en lien avec les pays abordés
  • Célébration du nouvel an avec les 3 groupes : gouter commun, danses, musiques, feu d’artifice…

SUIVI EN LECTURE DES THÈMES :

Mis en place en 2008, écrire ce qui découle du thème (histoire, fil conducteur, activités éducatives, ludiques, imaginaires culturelles…) et le laisser à disposition du public à l’accueil afin qu’il découvre les merveilleuses histoires préparées par l’équipe pédagogique et ainsi réalise toute L’IMPLICATION et le travail que comporte le métier de l’Animateur, notamment en terme de recherche, travail d’équipe, communication, réflexion et organisation d’idées, de jeux et d’activités VARIES.

Un outil mensuel doit être rédigé par les animateurs  pendant les kidimieux  pour garder une trace de notre travail. Les animateurs pédagogiques sont responsables de la bonne tenue de cette action.

Charte de bonne conduite

Mis en place en 2010, le centre de loisirs a pour objectif de mettre en place des activités ludiques, éducatives  et pédagogiques.

En relation avec la notion de RESPECT (respect de l’adulte, de l’enfant, du matériel, des locaux) décrite dans le projet pédagogique de l’accueil de loisirs, l’équipe d’animation a décidé de mettre en place une Charte de Bonne Conduite adressée à tous les enfants  de la structure. Elle reprend tous les temps d’une journée passée au sein du centre de loisirs.


Temps calme● J’entre calmement dans ma salle● Je reste dans ma salle● J’utilise les jeux sortis par l’animateur, si j’en veux d’autres je lui demande la permission● Je ne cours pas dans ma salle● Je joue tranquillement : c’est un temps d’échanges avec mes copains 

● A la fin du temps calme, je range les jeux utilisés soigneusement

 

Temps promenade

● Je me mets en rang deux par deux

● Je marche sur le trottoir

● Pour traverser, j’attends que mes animateurs aient sécurisé la voie

● Je ne double pas

● Je ne bouscule pas les autres

● Je ne touche ni aux boites aux lettres, ni aux sonnettes, ni aux voitures

 

  CHARTE   DE   BONNE   CONDUITE 

 

Temps d’accueil● J’entre dans le centre de loisirs avec calme● Je n’apporte pas d’objets de valeur● Je suis poli(e) avec les animateurs, la directrice, les dames de service, les intervenants extérieurs, mes copains● Je ne cours pas dans le centre de loisirsTemps d’activités● Je rentre dans ma salle en silence, sans courir

● Je m’installe dans le calme

● Pendant l’appel, je ne discute pas

● Je ne coupe pas la parole aux autres (ni aux animateurs, ni à mes copains)

● Je ne réponds pas aux animateurs

● Je ne m’assoie pas sur les tables : je m’assoie correctement sur les chaises

● Je respecte les consignes données lors des activités

● Je ne rentre pas dans la régie

 

Temps libre

● Je n’ai pas de jeux brutaux ou dangereux

● Je respecte le matériel

          ● Je respecte les plantations● Je ne joue pas dans les toilettes● Je ne rentre pas dans la régie extérieureRespect de mes copains● J’accueille les nouveaux● Je suis attentif aux autres● Je suis positif : je ne me bats pas, je n’insulte pas les autres

● Si je bouscule quelqu’un : je m’excuse

● Si un copain se blesse, je lui porte secours et j’appelle un animateur

 

Temps cantine

● Je vais aux toilettes et je me lave les mains

● Je me mets en rang deux par deux

● J’entre avec calme dans la cantine

● A table, je parle avec mes copains mais je ne crie pas

● Je ne me lève pas de table

● Je ne joue pas avec la nourriture

 

 

 

2012 : ardoise de  la courtoisie

2013 : jeu des smileys (sur le principe du jeu des 7 familles, les enfants perdaient ou gagnaient des smileys en fonction de leur comportement)

2015: coupe du monde de la vie quotidienne (pour les enfants ayant une bonne tenue)

2017 : C’est la fête des mots colorés. La terre d’aventures utilise les couleurs en ce début d’année pour apprendre les bonnes manières aux enfants :

  • Installation de panneaux de bonne conduite dans les couloirs et dans les salles
  • Suspension des ballons de baudruche en hauteur avec des mots de politesse
  • Mise en place de balles colorées d’attitude pour maintenir et faire vivre la bonne conduite

MUSIC

       Mis en place en 2010, l’objectif étant de faire découvrir des styles de musique et instruments, d’accompagner l’enfant dans son rythme : les  temps calmes, les temps d’animation, tous les  moments partagés tout au long de la journée, les différents styles, les différents instruments, l’ambiance, la dynamique de groupe dans nos thèmes /activités etc…

L’équipe pédagogique se sert de différents outils mis à sa disposition : Cds, clés USB, chaines hifi etc…

C’est un projet qui est en lien avec l’école de musique de la communauté des communes du pays Grenadois, nous avons aussi  la participation d’intervenants extérieurs.

2011 : sous le thème espagnol, participation à un spectacle d’art flamenco avec les enfants.

2012 : initiation aux instruments de musique (guitare électrique, battérie…) par le professeur julien wiltord de l’école de musique.

2013 : Le jazz en découverte au sein de  la structure lors d’un thème avec les enfants  par le biais de nos musiques.

2015 : Garden party (fête du jardin) organisée pendant les vacances d’avril. Il y a eu une intervention de l’école de musique. Musique classique, nouveaux instruments de musique.

Nous avions lié le projet jardin-environnement et le projet musique. Julien Cloup de l’école de musique avait installé différents instruments de musique et les enfants avaient participé en masse à cette activité.

 2015 : Spectacle des aristoloches (lutins enchantés) pour noël 2015. Ce fut l’occasion de faire un bal autour d’un sapin.

 2016 : En juin, le thème musical bat son plein à la terre d’aventures. Les bulles d’air et leurs jolies cités d’or rythment les mercredis tandis que la fête du soleil (fiesta del sol) accompagne les feux follets et les globe trotters lors de cette même période.

Mise en place visuelle et pratique du soleil et de l’Étoile

Mis en place en 2012  par la directrice pour reprendre  tous les objectifs de la structure ainsi que les attitudes de l’animateur de manière succincte et visuelle par des mots clés.

LE SOLEIL DES VALEURS

Il est installé dans le hall d’accueil.

Il a pour but de véhiculer au public nos valeurs en terre d’aventures

Afin de les partager tant avec les enfants qu’avec les parents ou les personnes extérieures.

Projet réalisé sur support bois avec les enfants avec les mots suivants :

Ouverture d’esprit, entraide, ensemble, tendre la main, solidarité, partage, tolérance.

Été 2013 : montage du soleil, fabrication et décoration des rayons

Mars 2014 : formation autour du soleil de l’équipe permanente

Été 2015 : Utilisation du soleil pour former l’équipe estivale au projet pédagogique.

L’ÉTOILE DE L’ATTITUDE

C’est en quelque sorte le petit guide du parfait animateur qui doit être en accord  avec les attentes du projet pédagogique de la structure. Il est l’outil dans lequel tout animateur se réfère. Positif, solidaire et dans le soutien, investi et persévérant, respect, ludique pédagogique, ouvert d’esprit.

Été 2013 : mise en place de l’étoile sur un support en carton

Mars 2014 : formation de l’équipe permanente autour du soleil et de l’étoile

Été 2015 : Utilisation du soleil et de l’étoile pour former l’équipe estivale au projet pédagogique.

Été 2016 : montage et fabrication d’une étoile en bois, colorée et argentée (voir photo)

février 2017 : 

Lors des vacances de la 1ère semaine et sur le thème «  le soleil a rendez-vous avec la lune » Le soleil et la lune se rencontrent. Ils sont en quête de la bonne étoile pour fêter l’union des 3 astres.

Approche ludique autour des astres pour apprendre et montrer aux enfants l’attitude requise pour pouvoir être un bon animateur.

Les projets humanitaires :

Ces deux grands projets de santé et humanitaires lancés et mis en place par la directrice et son équipe ayant pour but de sensibiliser les enfants aux différences tout en apprenant à s’investir dans des actions bénévoles, riches en don de soi, Se tourner vers d’autres, ouvrir ses horizons dans l’échange et le partage.

Participation du site enfance jeunesse et des commerçants.

MUCOVISCIDOSE

L’intérêt étant de sensibiliser et de fédérer différents moyens pour aider la recherche à avancer et faire connaître la maladie (plusieurs actions ont été réalisées : récolte de bouchons, kermesse, show…).

Récolter des fonds pour aider la recherche à avancer en organisant des spectacles, kermesses, tombola, spectacles…

Projet qui a vu le jour en 2010, avec contacts de personnes atteintes de la maladie, et en lien avec Mme Sarda de Saint Paul lès Dax qui organisait les Virades de l’espoir. Elles sont organisées chaque année à  Cazères et à Saint Paul les Dax.

Depuis 2015, L’ALSH participe à celles de  Cazères : notre contact aujourd’hui est madame FUMERO qui établit également notre convention.

D’autres actions ont eu lieu depuis :

  • Le 31 juillet 2009 : « le centre de loisirs de Grenade fait son show » à la salle des fêtes de Larrivière. Un spectacle varié et coloré a été présenté aux familles, élus et autres proposant danses et sketchs.
  • Le 30 juillet 2010 : journée « Atout Cœur ». Une kermesse proposant différents stands a été organisée dans la cour de l’école de Larrivière suivie d’un spectacle aux arènes avec au programme chorégraphies, jonglerie, percussions,…
  • Le 29 juillet 2011 : « le pestacle des p’tits explorateurs : autour du monde » à la salle des fêtes de Grenade sur l’Adour précédé d’une kermesse dans le parc où se trouvaient divers stands sur les pays mêlant jeux, vente d’objets et de plats cuisinés.
  •  Vendredi 27 juillet 2012 : « musicalement votre » Un spectacle organisé  au centre de loisirs pour aider dans la lutte contre la mucoviscidose.

Boissons, pâtisseries,  boite à dons mises en place lors de cette journée

  • Vacances d’octobre 2014 : spectacle pour la muco , préparé et organisé par  la terre d’aventures à la toussaint. Participation et présence  massive des enfants et des familles pour cette représentation touchante et pleine d’espoir.
  • Octobre 2015 : pendant les vacances de la toussaint, tombola organisée autour d’un bal vip chaleureux et en musique pour nos 2 projets humanitaires. UN goûter fut mis en place et organisé pour accueillir le public aux mille délices.
  • 20 avril 2016 : vente de pâtisseries réalisées par les enfants et l’équipe pédagogique (crêpes, gâteaux…) sur la place du marché.
  • 27 aout 2016 : Organisation d’une kermesse SUNIDAY musicale, conviviale et solidaire  afin de récolter des fonds à travers nos projets mucoviscidose et Cameroun.

Plusieurs animations ont été mises en place lors de cette kermesse SUNIDAY (jeux en bois, structures gonflables, vente de pâtisseries diverses, initiation au « djembé » maquillage, jeux d’eau…)

 Cameroun

C’est lorsque la directrice croise la route de camerounais vivant à Grenade/Adour que l’idée du projet est née en 2012.

Il a pour but de créer un lien avec un orphelinat du Cameroun, de récolter des objets divers (jouets, vêtements, matériel scolaire…) pour en faire profiter ces camerounais.

Découverte de cultures différentes, échanges divers (lettres, vidéos, courriers, fresques, jeux…)

 Avril 2013 : découverte du pays sur power point et discussion-échange avec les enfants. Un accueil parents a été réalisé pour présenter le projet avec des spécialités culinaires du Cameroun.

Mai 2013 : Mise en place du BAKADON : récoltes de dons vestimentaires, jeux, scolaires.

Février 2013 : installation malles et cases africaines pendant les vacances par une intervenante extérieure

Été 2013 : AFRIKASHOW lancement du 1er spectacle avec vente de pâtisseries, tombola et BAKASOU (don argent)  pour financer diverses actions telles que l’envoi des marchandises récoltées dans l’orphelinat Saint Jean de Deido avec lequel nous sommes en contact. (Accueil d’enfants de 0 à 15 ans)

Été 2014 : La tournée du soleil. « WE are the world » car le monde n’a pas de limites ou de frontières pour nous à la terre d’aventures.

C’est aussi le premier spectacle réalisé dans notre nouvel établissement : très coloré, plein de chaleur, ensoleillé, dont les ventes et actions profiteront à l’aide de l’envoi de marchandise vers l’orphelinat.

Été 2015 : Envoi d’une fresque faite par les enfants à l’orphelinat

Été 2015 : Embarquement immédiat.

Les marins voyageurs (la directrice Sandrine Roumegous et toute son équipe pédagogique) ainsi que tous les petits matelots (les enfants) voyagent à travers le monde pour vous faire passer un instant de bonheur à la salle de Larrivière.

Tombola, vente de pâtisseries (crêpes, gâteaux, etc..), pesée de jambon, toutes ces actions qui nous aident à finaliser notre projet.

Octobre 2015 : pendant les vacances de la Toussaint, tombola organisée autour d’un bal vip chaleureux et en musique pour nos 2 projets humanitaires. UN goûter fut mis en place et organisé pour accueillir le public aux mille délices.

20 avril 2016 : vente de pâtisseries réalisées par les enfants et l’équipe pédagogique (crêpes, gâteaux…) sur la place du marché.

27 aout 2016 : Organisation d’une kermesse SUNIDAY musicale, conviviale et solidaire  afin de récolter des fonds à travers nos projets mucoviscidose et Cameroun.

Plusieurs animations ont été mises en place lors de cette kermesse SUNIDAY (jeux en bois, structures gonflables, vente de pâtisseries diverses, initiation au « djembé » maquillage, jeux d’eau …)

24 novembre 2016 : départ des cartons de la terre d’aventures à grenade sur l’Adour pour l’orphelinat saint jean de Deido au Cameroun

22 février 2017 : arrivée des cartons à l’orphelinat saint jean de Deido au Cameroun

Tous ces projets sont développés, suivis, classés, individuellement et se trouvent dans des dossiers à l’accueil et sont mis sur un support à disposition du public par l’équipe pédagogique.

Les actions de la structure:

Des nouvelles actions ont été mises en place pour ré- organiser et innover les missions de l’équipe pédagogique et éducative.

RECHERCHES : outil mis en place (6h dans l’année) avec pour objectif principal de s’avancer sur le travail des thèmes et leurs idées, planifier tout ce que nous allons aborder dans l’année  afin de favoriser notre bonne qualité de travail ludique et pédagogique.

Café des z’anims : temps de formation de l’équipe en fonction des besoins recensés sur le terrain.

Animé par la directrice sur un temps de prépa une fois par trimestre.

Sur un sujet choisi en amont avec l’équipe pédagogique, le café des z’anims permet de débattre sur différents sujets afin de consolider les valeurs et les échanges dans l’équipe d’animation.

Exemple de sujets : Accueil d’un stagiaire, les différences, l’état d’esprit, la punition etc…

KIDIMIEUX : Outil mis en place les mardis  pour améliorer la qualité des prépas.

Il permet d’approfondir les  temps de recherches, d’anticiper les activités lors des prépas des animateurs.

Des ateliers tournants sont mis en place : thèmes, histoires, fil rouge éducatif, idées de commande, spectacles, rangement etc…                                                             

Fil rouge : Créer une cohésion d’équipe. Il n’est pas obligatoire, mais peut se mettre en place sur les mercredis ou sur les semaines pendant la période estivale et il est juste un plus sur la structure.

RANGEMENT : Il permet de faire l’inventaire  du matériel, de  ranger les sept régies ainsi que tous les espaces pour les  jeux/animations (10 placards) de la structure.

Chaque animateur a 4h dans l’année (2 x2h) pour ce temps.

Mise en place de tombolas, ventes sur le marché : récolter des fonds nous aidant dans le développement de nos différents projets humanitaires.

4 – COMMUNIQUER ET S’ÉVALUER

C’est la directrice qui prépare et anime ce temps (il peut être collectif et/ou individuel selon les besoins). Le temps de l’évaluation est un temps primordial pour le bon fonctionnement de la structure, il doit être riche en échanges, constructif, il est impératif que l’animateur soit actif et dynamique et prépare sur tout ce qu’il a vécu, il doit s’auto évaluer par rapport aux objectifs de la structure, réfléchir sur les difficultés exprimées et surtout chercher et mettre en place les moyens trouvés pour évoluer, avancer, améliorer les difficultés.

Ces temps sont mis en place une fois par mois en période scolaire, et une fois par semaine en période de vacances.

La directrice met en place également 2 fois par an une évaluation individuelle, concernant le fonctionnement global de la structure (objectifs, horaires, locaux, journées types, besoins en formation…)

ÉTAPES POUR ÉVALUATIONS

OBJECTIFS STRUCTURE / PREPA / RELATION / ANIMATION / VIE QUOTIDIENNE (accueil matin et soir, temps de repas, temps libre, temps calme…)

* Chaque groupe exprime :

  • son vécu
  • son ressenti, ses émotions
  • points positifs
  • points à améliorer

* La directrice fait un point sur son bilan de la semaine

* Point sur les enfants

* Divers (planning, congés, courrier, projets, fonctionnement, …)

L’évaluation est un temps constructif riche d’échange de communication, d’écoute, de participation, de réflexion, de critiques, de respect, pour un but précis : ÉVOLUER, AVANCER, INNOVER, S’AMÉLIORER, SOLUTIONNER, PROPOSER (être bien conscient que toutes les choses exprimées s’accompagneront de propositions pour amener des solutions qui seront reprises et réévaluées pour vérifier leur bon fonctionnement).

Chaque personne est concernée et sait que ce temps est primordial car il permet tout simplement le bon fonctionnement de la structure.

DÉROULEMENT DU TEMPS DE L’ÉVALUATION

C’est le directeur qui instaure et anime ce temps d’évaluation (collectif

Et/ou individuel) avec l’équipe pédagogique.

Rôle et attitude pendant ce temps :

  • collectif :
  • l’animateur doit s’exprimer sur son vécu de la semaine ou du mois sur différents points :
  • les objectifs de la structure
  • les enfants
  • les parents
  • l’équipe
  • les thèmes
  • les activités
  • sa mise en scène
  • divers (propreté, etc.)
  • l’animateur doit être à l’écoute de l’équipe et réagir par rapport à ce qui est dit (interactivité dans le bilan), se remettre en question, modifier ses méthodes, trouver des solutions aux éventuels soucis etc… et cela dans le but d’améliorer, d’évoluer, de clarifier les choses afin de pouvoir repartir sur de bonnes bases dans un esprit sain.
  • Des outils sont mis en place et peuvent être modifiés/améliorés. (voir annexe)

Ce temps est primordial pour le bon fonctionnement général de la structure ALSH, il doit être riche d’échanges, constructif, il est donc impératif que l’animateur soit actif et dynamique, et rassuré sur tout ce qu’il a à dire, à écouter, donner un avis soit s’exprimer.

  • Individuel :
  • Il est annuel et est mené par la directrice de l’ALSH.
  • Il peut être aménagé sur les temps informels et mis en place en fonction des problématiques observées sur le terrain.
  • Lors de cet entretien, la directrice utilise 2 supports différents :
  • Un compte rendu annuel d’entretien professionnel élaboré par le centre de gestion permettant de faire un point sur la carrière professionnelle de l’agent.
  • Un outil d’évaluation individuelle interne mis en place par la directrice (voir fiches annexes)

Les animateurs sont tenus de respecter le secret professionnel lors de ces deux temps  (collectif et individuel) d’évaluation.

 

III organisation générale de l’équipe – moyens humains :

Sandrine            Directrice en gestion globale de la Terre d’Aventures + TAP

Marie-José       adjointe. Accueil public parents/enfants et administratif : remplacement de la directrice (congés)

Séverine             animatrice  avec Missions pédagogiques

Eric                       animateur  avec Missions pédagogiques

Christelle           animatrice  (suivi administratif et remplacement Marie-José lors de ses  congés)

Pascale               animatrice

Caroline              animatrice

Blandine             animatrice

Benoit                 animateur    (spécificités informatiques)

Karine                 animatrice sous contrat

Jean baptiste  animateur stagiaire bpjeps

Sandine Wenger  Cantine et entretien des locaux

Sylvie Thierry      Cantine et entretien  des locaux

Karine le callonec Cantine et entretien des locaux

 

MISSIONS DU PERSONNEL SUR LA STRUCTURE ALSH

Présentation des rôles de

  • directeur
  • animateur et directeur adjoint
  • aide pédagogique
  • animateurs permanents
  • animateurs stagiaires
  • personnel de service
  • animateurs occasionnels

Pour le bon fonctionnement des missions sont distribuées à chacun.

Toutes les fiches de poste se trouvent en annexe du projet pédagogique

 

LE DIRECTEUR

Il est le garant du projet éducatif de la communauté des communes

Il connaît et se réfère aux objectifs de l’éducation populaire

Il assure la responsabilité globale de l’ALSH

Il est le garant du fonctionnement général

Il manage l’équipe d’animation

Il est le garant de la sécurité physique et affective de chaque enfant

Il forme l’équipe d’animation

Il fait le lien entre l’ALSH et l’organisateur, tout projet passe par lui

Il est le garant des animations proposées

Il est accessible, disponible, à l’écoute de chaque enfant

Il est en relation avec les familles, les partenaires sociaux

Il ne porte aucun jugement

Il participe à la rédaction des carnets de formation BAFA

Il gère l’administratif et le budget

Il est le garant de l’équilibre alimentaire

Il édite les menus

Il supervise les commandes

Il gère le personnel de service, le directeur adjoint et les animateurs en concertation avec la directrice générale des services de la communauté des communes

 

L’ANIMATEUR ET DIRECTEUR ADJOINT

Il intervient en renfort sur les groupes ou les activités nécessitant plus de personnel

Il gère le stock des goûters et de la régie

Il est garant des animations proposées

Il se documente sur les activités pour aider et former les animateurs à évoluer dans leur projet

Il rend compte de ses actions au directeur

Il est accessible et à l’écoute de chaque enfant

Il ne doit porter aucun jugement

Il dynamise, motive et encourage l’équipe d’animation pour avancer, évoluer vers de nouvelles aventures, idées…

Il est une aide précieuse au directeur et doit être présent à sa demande pour le seconder

LES ANIMATEURS

Ils sont référents d’un groupe d’enfants

Ils sont garants de l’hygiène de vie de chacun

Ils sont responsables des biens qui leur sont confiés par les enfants

Ils observent les consignes de sécurité

Ils connaissent la réglementation des ALSH ou se renseignent auprès des directeurs ou de la DDCSPP

Ils proposent des animations de qualité en adéquation avec le projet pédagogique

Ils font preuve de dynamisme

Ils sont professionnels

Ils sont solidaires entre eux

Ils s’impliquent activement dans les activités et les projets, même ceux avec un prestataire de service

Ils doivent s’assurer de la faisabilité de leur animation, du matériel nécessaire à leur réalisation et les préparer avec le plus grand soin

Les titulaires du BAFA peuvent être tuteurs de stagiaires et donc les aider à se repérer dans les locaux

Aider les stagiaires à faire des propositions et à mettre en pratique, il est leur conseiller si besoin

Il leur apprend à évaluer leur savoir-faire et il ne participe pas à l’évaluation des stagiaires

Il est un soutien à l’action de formation des stagiaires par les directeurs

Aide au suivi pédagogique : Séverine – Éric

3 matinées hebdomadaires pendant les périodes scolaires sont aménagées pour la mise en place de leurs missions. Un temps qui est géré par la directrice.

Réalisation des décors et dessins d’accueil

Garants  de l’ordre du jour et de la mise en place du « Kidimieux »

Affiches ludiques des Infos et thèmes d’animation

Réflexion sur les idées novatrices, nouveaux outils pédagogiques ou les améliorer

Assister aux réunions enfance/jeunesse selon les disponibilités

Gestion des régies et matériel pédagogique

Suivi, développement et mise en place des 14 projets du totem, (Environnement, humanitaire, handicap…)

Autres missions selon les demandes de Sandrine (la directrice),  Communiquer et informer

Suivi du projet pédagogique

Écriture et mise à jour des projets

Christelle (Animatrice):

Remplaçante des missions de Marie-Jo (cf. missions de Marie-Jo).

Les animateurs permanents: ont une mission d’animateurs (voir fiche  rôle et attitude) et un rôle d’accueil sur les temps du matin et du soir.

En période de vacances, les animateurs ont 10h étalées sur l’année pour remplacer  marie José et caroline (animatrices en charge des accueils)  lors de leurs périodes de vacances.- Les différents stagiaires (école, reconversion..) : ont une mission de découverte du métier d’animateur

Les animateurs occasionnels: ont une mission d’animateurs (voir fiche animateurs).

L’animateur stagiaire Bafa : Le stage doit permettre à ce dernier de se former  dans le rôle de l’animateur au sein de la structure :

a – Avec les enfants

– assurer leur sécurité physique, morale et affective

– prendre en compte les besoins, les possibilités, les motivations des enfants        et adolescents avec lesquels il agit

– prendre en compte les réseaux de relation dans le groupe (par l’écoute, l’observation, l’analyse et la concertation)

– instaurer la vie démocratique

b – Par rapport aux activités

– imaginer et mettre en œuvre les moyens et les techniques nécessaires à la réalisation de projets

– utiliser ou provoquer des situations de jeux

– formuler ou faire formuler des propositions adaptées au groupe et à sa situation

c – Par rapport à lui-même

– évaluer son action

– définir son propre projet de formation

d – Par rapport à l’équipe

– situer son propre rôle au sein de l’équipe pédagogique

– participer à la formulation, à la réalisation du projet de l’équipe et à l’évaluation de ses résultats

e – Par rapport à l’environnement

– situer son action par rapport au contexte socio-éducatif dans lequel l’enfant ou l’adolescent évolue

Le personnel de service :

Ils doivent tenir la salle de restauration propre

Ils maintiennent les locaux propres, que ce soit sols, fenêtres, tables, sanitaires, chaises et jouets…

Ils se réfèrent aux décisions de l’équipe d’animation et répondent à leur demande si possible

Ils s’assurent de la sécurité des enfants en cuisine et dans les locaux de l’ALSH (objets cassés, pointes…)

L’équipe d’animation et de service est garante du projet pédagogique et se doit de l’appliquer.

IV poste d’animateur :

  1. Critères de recrutement pour un animateur :

 

  • BAFA / BAFD / BEATEP / BPJEPS ou stagiaire BAFA
  • Répondre au questionnaire lié à la profession
  • Jeunes du canton (en priorité)
  • Répondre au rôle et attitude de l’animateur (cf annexe)
  • Non diplômé (si insuffisance candidature BAFA/stagiaire, expérience ou projet professionnel lié à l’enfance
  • Jeunes sous convention (école, projet d’avenir ou professionnel) à titre gratuit
  • Mixité dans le groupe d’animateurs
  • Motivation / dynamisme / discrétion
  • Savoir valoriser sa candidature
  • Connaître le rôle de l’animateur (cf annexe)
  • Mentionner ses points forts et ses points faibles
  • Être en accord avec le fonctionnement, les projets et les missions de la structure (cf annexe)
  1. Mission, rôle et attitude de l’animateur sur son poste de travail :

Travailler au sein d’une équipe pédagogique et mettre en œuvre des projets en adéquation avec les objectifs de la structure (projet pédagogique)

A – ACCUEILLIR

– parents (sécuriser, avertir, informer)

– enfants (sécuriser, proposer, accompagner, informer)

– tenue des fiches d’inscriptions

B – ANIMER

– présenter le thème

– être un animateur référant, motivant au sein du groupe                 enfants

– faire vivre (être acteur) les activités ludiquement :

  • groupe des 3/5 ans (bulles d’air)
  • groupe des 6/7 ans (feux follets)
  • groupe des 8/12 ans (globe trotters)

– évaluer la journée avec les enfants

C – SÉCURITÉ

– veiller à la sécurité physique de chaque enfant

– veiller à la sécurité morale et affective de chaque enfant

D – RESPECT HUMAIN ET MATÉRIEL

– toi et le respect :

  • adultes
  • enfants
  • matériels
  • rangement

– ta façon de faire respecter aux enfants envers :

  • adultes
  • enfants
  • matériels

E – DISCRÉTION

– sur la vie quotidienne sur l’ALSH (parents, enfants, équipe, personnel)

F – PRÉPARER

– rechercher des idées

– motiver et proposer à son équipe

– préparer les activités (manuelles, jeux divers…)

– organiser (qui fait quoi, le matériel, à quel endroit…)

– mettre en place l’organisation

G – AU SEIN DE L’ÉQUIPE

– tenir informé la directrice sur tous les évènements de la structure

– communiquer, informer, écouter, aider, partager

– s’impliquer sur les projets à long terme (mucoviscidose, jardinage…)

H – ÉVALUATION ( voir fiche outil d’évaluation en annexe)

– se poser, réfléchir sur ce que l’on a à dire

– s’exprimer sur son vécu de la journée (plus ou moins)

– écouter le ressenti des autres et en débattre

– réfléchir sur les critiques exprimées, les mettre en place pour se donner les moyens d’évoluer

  1. RÔLE ET ATTITUDE POUR LA MISE EN PLACE DES ACTIVITÉS DANS LE BUT DE MIEUX LES VIVRE

a – Préparer l’espace choisi (décors, matériels, etc. …)

b – Installer le public (enfants) et poser les règles

c – Présenter l’activité (mise en scène ludique et active)

d – Animer, participer et motiver

e – Annoncer la fin de l’activité

f – Évaluer l’activité avec le public (enfants)

G – S’auto-évaluer face aux différentes étapes (a, b, c, d, e, f)

– Prendre note des solutions retenues de l’auto-évaluation afin d’améliorer ces temps d’activités (évaluation collective).

  1.   DÉROULEMENT D’UNE SÉANCE DE PRÉPARATION

La durée de ce temps de travail est de 3H.

L’objectif étant d’avoir une meilleure qualité,  d’être efficace, d’optimiser, d’anticiper et d’adapter ce temps de travail.

Un travail d’idées, de recherches (Kidimieux, recherches) est fait en amont, proposé dans une boîte et discuté entre l’équipe pédagogique sur des temps informels comme l’accueil du matin ou le temps après le repas, etc.

C’est également un temps d’info et de concertation entre la directrice et l’équipe pédagogique.

PENDANT LA PRÉPARATION

Il est primordial de se donner des repères en terme de temps :

  • 9h-10h15 : prépas pour les mercredis, Décors, diverses activités à préparer (découpage, jeux, exemples activités, etc.…)
  • 10h20-11h10 Kidimieux : ateliers tournants (thèmes, histoires, fil rouge éducatif, idées de commandes etc…)
  • 11h15-12h : temps de concertation

Se regrouper et présenter aux autres groupes notre             journée, échanges entre les groupes et la direction.

L’organisation des mardis de prépa n’est pas figée.

La directrice peut mettre en place un temps de formation une fois tous les deux mois en fonction des besoins (café des z’anims).

  1. OBJECTIFS RÉUNIONS DE PRÉPARATION ÉTÉ

                   7h de travail sur 3 samedis = 21 heures sur l’année

  • Présentation :
  • Du projet éducatif pédagogique de la structure
  • Des projets menés tout au long de l’année
  • Participation active de toute l’équipe estivale
  • Formation sur des mises en situations de terrain (jeux divers, sportifs, accueil, mises en scène etc…à adapter avec le thème choisi de la semaine
  • Créer une cohésion d’équipe : (accueil convivial et professionnel des animateurs, déguisements, fil rouge, jeux divers ludiques …)
  • Organisations des animateurs par la mise en place des ateliers : pour que chacun identifie, travaille, se familiarise avec les locaux et différentes missions sur une journée type de la terre d’aventures via le projet pédagogique
  • Préparation des semaines de travail : les grandes lignes comme le thème, les sorties, pique-nique etc…
  • Présentation des semaines de travail : infos et échanges avec les autres pour l’organisation générale, bus, commandes etc…
  • Permettre aux saisonniers de s’intégrer dès les premiers jours de travail
  • Bilan et évaluation collective

LE TOUT DOIT ÊTRE MENÉ AVEC PROFESSIONNALISME

  1. JOURNÉE TYPE ENFANTS-ANIMATEURS (période de vacances)

 

 

HORAIRES ENFANTS ANIMATEURS
7h30 à 9h Petit déjeunerTemps calme aménagé ACCUEIL DES PARENTS ET ENFANTSInscriptions des enfants, présentation de la journée aux parents et aux enfants
9h à 9h30 Départ dans leurs salles ACCUEIL ET prise en charge des enfants par les animateurs.Mise au point de la journée (préparation du matériel, de la salle, mise en scène…)
9h30 à 11h45 Activités diverses selon le thème Rangement des espaces ACCUEIL DES PARENTS ET ENFANTSActivités selon le thème Rangement des espaces et aménagement des temps calmes pour l’après-midi
11h45 à 12h Toilettes ACCUEIL DES PARENTS ET ENFANTSPrésence des animateurs aux toilettes petits et grands
12h à 13h30 Repas : Apprendre à se servir, manger dans le calme et avec tout le monde,Participer à ranger la table, gouter les plats ACCUEIL DES PARENTS ET ENFANTS1 animateur par table .L’animateur discute avec son groupe d’enfants Il organise le temps repas (calme, ramassage des plats….)
13h30 à 14h0014h00 à 14h30 Temps libre/Temps calme aménagé ACCUEIL DES PARENTS ET ENFANTS.Les animateurs sont présents aux demandes des enfants Ils profitent de ce temps pour proposer et débattre d’idées ainsi que peaufiner les activités de l’après-midi
14h45 à 17h30 Activités /Gouter/Rangement ACCUEIL DES PARENTS ET ENFANTS .Activités et gouter + rangement et aménagement du temps calme /Discussion de la journée passée avec les enfants, des activités…Inscriptions des enfants
17h30 à 18h30 Temps calme aménagé ACCUEIL DES PARENTS ET ENFANTS / Inscriptions, discussion…

 

  1. JOURNÉE TYPE ENFANTS –ANIMATEURS (période scolaire)
  • Elle est presque identique à celle en période de vacances.
  • La grosse différence c’est l’adaptation du mercredi par rapport à la réforme des Tap.
  • 7h30 : Nous accueillons les enfants de l’école privée (voir journée type vacances).
  • 11h45 : départ de certains animateurs avec les transports pour le ramassage scolaire des enfants (l’animateur présente le thème aux enfants…)
  • 12h -12h45 : Arrivée échelonnée des enfants de l’école publique via les transports (organisation du temps de cantine, vie quotidienne, toilettes, règles de vie…)
  • 12h45 – 13h45 : Repas (voir journée type vacances)
  • 13h45 – 14h45 : temps libre et/ou temps calme aménagé
  • 14h45 : reprise des activités selon les thèmes (voir journée type vacances)
  1. ANIMER DES GROUPES D’ENFANTS : ÊTRE RÉFÉRENT

Sachez-vous situer.

En tant que jeune adulte, vous avez choisi d’animer et d’encadrer des groupes d’enfants.

  • Vous engagez votre responsabilité et de ce fait vous êtes en position d’autorité sur les enfants qui vous sont confiés
  • Vous êtes garant des règles de vie collective, de la sécurité et du bien-être des enfants.

LA DIFFÉRENCE D’AGE ENTRE CERTAINS JEUNES ET VOUS-MÊME PEUT PARFOIS VOUS PARAITRE MINIME MAIS

VOUS N’ÊTES PAS UN COPAIN

Sachez garder la bonne distance.

COMPRENDRE L’ENFANT

Un centre de vacances et de loisirs constitue une communauté de vie réunissant une équipe d’adultes et de groupes d’enfants qui entraine des relations et crée des liens.

Pour être conviviale et harmonieuse, la communauté implique le respect de certaines contraintes et la reconnaissance des droits des uns et des autres.

L’enfant est là pour se détendre, apprendre, trouver du plaisir et jouer avec les autres, selon un rythme et des  repères liés au projet pédagogique.

Pour s’épanouir sereinement, il a besoin également que l’on soit attentif à ses différences (vestimentaires, alimentaires ou culturelles).

Trouver un équilibre dans la journée entre les moments d’activité, de temps libres/calmes ou de solitude.

AFFIRMER SON AUTORITÉ :

Nous agissons de façon responsable et professionnelle en affirmant notre autorité :

  • en respectant nos règles (voir  rôle et attitude de l’animateur)
  • en posant des règles en lien avec le projet pédagogique
  • en donnant des consignes accessibles à tous
  • en faisant vivre les règles

L’autorité, c’est un acte de compréhension et de respect mutuel entre les individus.

Tout est dans la manière.

Pour convaincre, soyez persuasif : faites appel au projet pédagogique, à la raison et au bon sens.

Faire preuve d’autorité, ce n’est pas être autoritaire.

V – ORGANIGRAMME /RÈGLEMENT/TARIFICATIONS/INSCRIPTIONS :

  • voir fiches jointes

VI- Enfance maltraitée :

ALLO ENFANCE MALTRAITÉE

N°119

Appel gratuit 24h/24

LES SIGNAUX D’ALERTE

Restez vigilant, certains signes ont des clignotants : traces de coups, griffures, morsures, brulures, bleus, hématomes, fractures répétées…

Cependant, l’attitude de l’enfant pourra aussi vous alerter.

Il peut :

  • être agressif, agité ou inversement replié et silencieux
  • agresser les autres enfants physiquement et/ou verbalement
  • ne pas vouloir jouer avec les autres
  • refuser de se dévêtir surtout lors de la toilette ou des activités d’eau
  • avoir peur la nuit et faire des cauchemars
  • manifester une crainte excessive de l’adulte
  • utiliser un vocabulaire inadapté à son âge notamment à propos de la sexualité

 

VOUS AVEZ UN SOUPÇON OU UNE INTUITION

FAITES-VOUS CONFIANCE

PARLEZ-EN AU DIRECTEUR OU A UNE PERSONNE COMPÉTENTE AUTOUR DE VOUS

 

Sachez repérer, osez en parler.

 

 

VOUS ÊTES TÉMOINS…

Vous êtes témoin d’un mauvais traitement ou abus sexuel envers l’enfant :

  • de la part d’un adulte (responsable, animateur, accompagnant, personnel divers)
  • des enfants entre eux (du même âge ou des grands sur des plus petits)

Vous avez repéré des traces de violences sur un enfant

VOUS DEVEZ RÉAGIR

LA VIOLENCE ENTRE ENFANTS EXISTE BIEN AU-DELÀ DES JEUX DITS BRUTAUX

ELLE EST INACCEPTABLE

Toute violence est intolérable, régissez.

AIDER L’ENFANT MALTRAITÉ

L’enfant maltraité se tait souvent, par crainte, par honte ou pour protéger ses parents ou les personnes avec qui il a des liens affectifs. Il se rétracte.

Vous n’en êtes pas responsable.

Que pouvez-faire pour lui ?

  • écoutez-le, laissez-le parler
  • s’il ne veut pas parler, respectez son silence
  • rassurez-le, aidez-le à retrouver confiance en lui, déculpabilisez-le

Il n’est pas responsable de la situation

  • avertissez-le que vous devez et que vous allez prévenir ou que vous avez prévenu les autorités compétentes.

LA PRISE EN CHARGE DE L’ENFANT EST TROP LOURDE POUR VOUS

Ne vous substituez pas aux personnes compétentes et responsables.

FACE A LA MALTRAITANCE

Une révélation de mauvais traitement envers un enfant est une situation douloureuse, il est normal que vous vous sentiez déstabilisé.

Vous risquez :

  • de vous sentir démuni, impuissant, paralysé, très seul
  • d’être inquiet, perturbé, choqué
  • ou même de revivre des souvenirs douloureux

N’AYEZ PAS HONTE DE VOS ÉMOTIONS

UNE RÈGLE ABSOLUE : NE RESTEZ PAS SEUL AVEC CE PROBLÈME

UNE OBLIGATION LÉGALE : SIGNALEZ VOS CONSTATATIONS

Pour vous et pour l’enfant, en parler c’est déjà agir.

GÉRER LA SITUATION

Comme tout citoyen, quand il y a violence à enfant, vous êtes dans l’obligation de signaler les faits.

Comment ?

  • de vive voix au téléphone
  • sachez qu’en confirmant par écrit vous vous protégez et vous donnez plus de valeur à votre action

Auprès de qui ?

  • d’abord du directeur du centre ou le cas échéant du responsable de l’association
  • si la situation est grave ou s’aggrave, prévenez l’inspecteur de la Jeunesse et des Sports de votre département ou la gendarmerie locale

LA PROTECTION DE L’ENFANCE RELÈVE DES SERVICES DÉPARTEMENTAUX D’ACTION SOCIALE : LE PLUS SOUVENT L’INSPECTEUR DÉPARTEMENTAL OU UNE ASSISTANTE SOCIALE DE L’AIDE SOCIALE A L’ENFANCE (ASE)

Le signalement effectué, c’est aux autorités d’agir.

PRENEZ CERTAINES PRÉCAUTIONS

Ne cédez pas à l’enfant « énervant » en le punissant ; le cas échéant, confiez-le à un autre animateur.

Rappelez-vous qu’un enfant difficile a souvent des problèmes personnels.

  • Ne vous isolez pas sans raison avec un enfant
  • Si vous devez vous éloigner avec un enfant, signalez à un autre animateur ou à un responsable la raison, la durée de votre absence et le lieu où vous vous rendez
  • Soumis au devoir de réserve, vous ne devez pas ébruiter des évènements concernant un enfant

PROFITEZ DES RÉUNIONS ENTRE ANIMATEURS POUR PRENDRE DES AVIS, DES CONSEILS, DES IDÉES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>