Projet Pédagogique

                   PROJET PÉDAGOGIQUE DE L’ALSH 

                               La terre d’aventures

                                Présentation de l’Accueil de Loisirs

  1. historique
  2. descriptif
  3. Rôle de l’accueil de loisirs

Objectifs de L’ALSH

                                                            Tableau descriptif

  1. Assurer un accueil à la carte de qualité avec tout public
  2. Aider l’enfant à se construire
  • Favoriser l’épanouissement, l’autonomie, la sociabilisation, le bien être de chaque enfant
  • Créer des liens avec le site enfance jeunesse et favoriser les liens intergénérationnels
  • Avenant au projet pédagogique, mise en place d’un coordinateur, le contrat enfance jeunesse
  1. Développer une dynamique de projets d’animations à thèmes en adéquation avec les projets éducatifs et pédagogiques
  • Projets de la structure + totem
  • Actions/nouvelles missions de la structure : Kidimieux, recherches, rangement
  1. Communiquer et s’évaluer
  • Étapes pour l’évaluation
  • Déroulement du temps d’évaluation

                       Organisation générale de l’équipe

  1. Nouvelle organisation de l’équipe
  2. Missions du personnel sur la structure ALSH
  • Directeur, animateur et directeur adjoint, les animateurs, aide au suivi pédagogique, autres : animateurs occasionnels, personnel de service, stagiaires…

                                                   Poste d’animateur

  1. Critères de recrutement pour un animateur
  2. Mission, rôle et attitude de l’animateur sur son poste de travail
  3. Rôle et attitude pour la mise en place des activités dans le but de mieux les vivre
  4. Déroulement d’une SÉANCE DE PRÉPARATION
  5. Objectifs réunions de préparation de l’été
  6. Journée type période de vacances
  7. Journée type période scolaire
  8. Animer des groupes d’enfants : ÊTRE RÉFÉRENT
  9. Affirmer son autorité                                                                                                                                                                                                                   Organisation/Règlement/Tarifications/Inscriptions
  1. Organigramme hiérarchique du pays Grenadois
  2. Règlement intérieur
  3. Tarification
  4. Fiches d’inscription

                 Enfance maltraitée

  • Informations diverses – numéros utiles

Présentation de l’Accueil de Loisirs

HISTORIQUE

L’accueil de loisirs a été créé en 1994. Il a fonctionné sous forme associative jusqu’en 1999. Lors de la première année, il était ouvert seulement pour la saison estivale. L’année suivante, l’ouverture s’est étendue aux vacances de la Toussaint et aux mercredis à partir du mois d’octobre. Ce n’est que depuis 1996 qu’il fonctionne à l’année.

Vu l’évolution sans cesse croissante du nombre de journées enfants, l’association s’est dissoute en 1999. C’est en avril de la même année que la municipalité de Grenade sur l’Adour est devenue gestionnaire de l’ALSH.

Ce fonctionnement s’est achevé en décembre 2009.

Depuis janvier 2010, l’organisateur est le CIAS (Centre Intercommunal d’Action Sociale) du Pays Grenadois, devenu par la suite communauté des communes le 1er septembre 2014.

Il dépend donc de la communauté des communes du pays Grenadois et a un budget alloué. Il est aussi financé par les prestations de service : la CAF, la MSA, ainsi que le conseil général, les familles…

DESCRIPTIF

La Maison de l’Enfance « Terre d’Aventures » est située 270 avenue de Villeneuve de Marsan à Grenade sur l’Adour. Elle accueille les enfants du canton du Pays Grenadois (11 communes). Elle est ouverte toute l’année (période scolaire et vacances) sauf pour les vacances de Noël. Les horaires d’accueil sont de 7h30 à 18h30.

L’accueil de loisirs est déclaré à la DDCSPP (Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations). Il est donc soumis à une réglementation. Il est aussi affilié aux Francas des Landes.

Le nouveau bâtiment est ouvert depuis novembre 2013. Il est doté d’un grand parking.

L’intérieur se compose de :

  • Un hall d’entrée où se trouvent des affiches d’infos diverses
  • Un hall d’accueil du public
  • 2 bureaux de direction (CLSH, RAM)
  • Une salle d’accueil avec sa régie
  • Une salle des animateurs
  • 5 grandes salles indépendantes avec leur propre régie
  • Toilettes pour les petits
  • Toilettes pour les enfants (filles et garçons séparés)
  • Toilettes pour les adultes
  • Local ménage / buanderie
  • Cantine (réfectoire, plonge, cuisine)
  • Locaux techniques
  • 2 grands chariots sans rebords (3étages)
  • 1chariot sans rebord (2étages)
  • 4 chariots avec rebords (3 étages)

L’extérieur se compose de :

  • Une cour fermée
  • 2 préaux
  • 2 régies pour stocker le matériel pédagogique d’extérieur

L’ALSH dispose de différentes infrastructures mises à disposition par les communes du canton.

Il possède différents matériels pédagogiques, éducatifs, bureautiques, de couchages, électroménagers.

Sa capacité d’accueil est de 130 enfants mais elle peut varier en fonction du nombre d’animateurs présents :

  • PÉRIODE SCOLAIRE :

10 animateurs : 30 enfants de moins de 6 ans (1 animateur pour 8)

60 enfants de plus de 6 ans (1 animateur pour 12)

  • PÉRIODE PETITES VACANCES (congés à prendre sur les 3 périodes)

10 animateurs : idem période scolaire

  • PÉRIODE GRANDES VACANCES (congés à prendre)

14 animateurs en moyenne sur juillet et 12 sur août. Les activités d’été demandent une réglementation plus étroite à savoir :

* 1 animateur pour 5 enfants dans l’eau pour les moins de 6 ans

* 1 animateur pour 8 enfants dans l’eau pour les plus de 6 ans

Le directeur recrute des animateurs occasionnels pour l’animation des vacances scolaires (CF annexes : missions) et en fonction des nécessités du service (congés, nombre d’enfants).

Les inscriptions se font à l’accueil de loisirs et les tarifs sont calculés en fonction des aides accordées aux familles et sont dégressifs suivant le nombre d’enfants (CF fonctionnement : règlement).

   Rôle de l’Accueil

L’accueil de loisirs a un vrai rôle à jouer dans le développement de l’enfant. Il est un lieu de plaisir et de vacances. Il ne doit en aucun cas ressembler à la vie de l’école.

L’éducation est une démarche volontaire, un acte, une action qui permet à des individus d’accéder à des connaissances, à une culture, à une fonction dans la société.

L’apprentissage de la vie en collectivité se fait dès le plus jeune âge et prépare les enfants pour l’entrée à l’école.

Les enfants doivent se rencontrer pour se connaître, se comprendre, s’écouter et notamment pour jouer ensemble.

Mais ne pas oublier que c’est un individu à part entière.

Les activités doivent préserver les notions d’enfance, de plaisir, d’épanouissement, de jeux, de rêves et d’imaginaire.

Les pratiques culturelles doivent trouver une place prépondérante dans la vie du centre de loisirs. Il faut investir des champs nouveaux, pratiquer, penser et communiquer, savoir ce que nous voulons faire ou ne pas faire et être en mesure d’apporter des réponses pédagogiques cohérentes.

L’activité est un élément essentiel pour l’individu. C’est par l’agir que l’enfant va se construire. L’activité n’est pas occupationnelle ou de consommation.

Nous favorisons une démarche de chaîne qui donne un sens à nos animations.

Les activités peuvent être individuelles, par petits groupes, par tranche d’âge, en grand groupe, …

L’animateur est conscient que ce sont les vacances des enfants et qu’il ne doit pas reproduire le rythme scolaire ni un programme d’acquisitions.

L’enfant doit éprouver du plaisir à créer, à faire, à agir, à jouer…

C’est :

  • Jouer sous différentes formes
  • Mener des ateliers d’expression de tous genres (manuels, plastiques, verbales…)
  • Découvrir
  • Lire
  • Raconter des histoires
  • Chanter
  • Rire
  • Ne rien faire
  • Organiser des soirées spécifiques
  • Inviter les parents à participer
  • Reconnaître les besoins de repos, de farniente et l’envie d’activités non organisées
  • Chanter avant de passer à table
  • Modifier le programme d’une journée type selon les projets.

Les activités et la journée type sont réfléchies et préparées par l’équipe pédagogique en cohérence avec les objectifs de la structure (CF : objectifs et moyens pédagogiques, fonctionnement : journée type).

OBJECTIFS ATTITUDE DE L’ANIMATEUR AMENAGEMENT DE L’ESPACE ET COMMUNICATION
Mettre en place un accueil échelonné à la carte et de qualité pour tout public Accueillir tout public (parents, enfants, partenaires, stagiaires…), aller au-devant d’eux (sourire, dynamisme, écoute, accessibilité…) Développer des espaces de vie agréables et chaleureux dans une atmosphère conviviale et rassurante

Décorer les locaux selon le thème du mois et informer par le biais d’affichages, de panneaux ludiques des activités proposées

Aider l’enfant à se construire Éduquer ludiquement l’enfant en respectant son rythme de vie, en favorisant son autonomie, la sociabilisation, la découverte, développer l’imaginaire…

ÊTRE VIGILANT SUR LA SECURITE MORALE, PHYSIQUE ET AFFECTIVE DE CHAQUE ENFANT

Inculquer aux enfants le respect des jeux, jouets, livres, mobiliers…

Aménager des temps de concertation avec les enfants (mise en place de règles de vie par ex)

Organiser des rencontres par diverses activités (sorties, jeux sportifs, tournois, jeux au local…) avec les jeunes de l’Espace Jeunes

Divers ateliers en lien avec l’AMI, le théâtre, le Foyer Logement, le Ram

Développer notre totem de 14 projets en adéquation avec les projets éducatifs et pédagogiques Inventer, créer, se documenter pour enrichir ses connaissances et saisir tous les temps pour proposer et débattre d’idées

Monter des projets d’activités et savoir présenter aux enfants ludiquement (fil conducteur, mise en scène…)

Se réunir quotidiennement pour mettre en place les idées des thèmes choisis (se documenter, chercher, organiser des spectacles…)
S’évaluer et s’améliorer Vérifier périodiquement si les objectifs sont atteints, se référer au projet pédagogique

Communiquer sur les solutions à mettre en place afin de s’améliorer

Aménager une pièce pour les réunions (bilan, évaluation, remise en question, discussion…) et se réunir régulièrement

Se former (café des z’anims)

Faire le point avec la coordinatrice afin d’informer les élus, les partenaires…

     ASSURER UN ACCUEIL DE QUALITÉ AVEC TOUT PUBLIC

Développer et favoriser la communication au sein de la structure, créer une ambiance conviviale, chaleureuse, attentive, rassurante et respecter les horaires.

                     Avec la famille

Le matin :

Accueillir le parent et l’enfant quand il arrive, l’informer de la journée (thème, activités, etc.…), le sécuriser, l’écouter, répondre aux questions, créer un lien de confiance, accompagner l’enfant auprès de son groupe, l’aider, rester à son écoute, etc.…

         Le soir :

         Une attention particulière est aussi portée sur l’accueil des parents. C’est le moment de communiquer sur la journée de l’enfant et de donner les informations nécessaires pour le lendemain ou la semaine suivante.

Avec le public extérieur

(Partenaires, équipe pédagogique, élus, etc.…)

         Partenaires, élus, autres :

Aller au-devant de la personne (sourire et écoute restent de rigueur) pour la diriger vers ses demandes.

Collègues :

         Écoute, entraide, info, communication, respect des horaires.

Les locaux

Les salles sont décorées selon le thème du mois (les espaces de vie doivent représenter une atmosphère conviviale, chaleureuse, agréable, rangée et rassurante).

Le hall d’entrée annonce toutes les infos concernant les programmes des journées des enfants, l’administratif (fiche sanitaire incomplète, nouvelles règlementations, etc…).

       AIDER L’ENFANT A SE CONSTRUIRE

FAVORISER L’ÉPANOUISSEMENT, L’AUTONOMIE, LA SOCIABILISATION et LE BIEN-ÊTRE

             CHAQUE ENFANT.

Mettre en place des règles de vie adaptées et les faire respecter concernant le matériel, l’environnement, autrui, etc.

Aider, montrer, expliquer, accompagner (avant chaque activité, temps de la journée) l’enfant à s’exprimer, jouer, comprendre, manger, goûter la nourriture.

Le développement de l’autonomie

Nous souhaitons favoriser les situations qui permettent à l’enfant d’agir sans l’assistance de l’adulte. Nous voulons accompagner l’enfant dans ses gestes quotidiens sans faire à sa place.

L’autonomie peut être acquise plus ou moins vite selon les enfants. Il faut respecter les rythmes de chacun et encourager les enfants dans leurs efforts et leurs prises d’initiatives.

C’est :

  • Accueillir le parent et l’enfant
  • Présenter la salle de son enfant et ses animateurs
  • Lui montrer où il range ses affaires
  • Lui laisser le temps de se réveiller
  • Mettre en place un petit déjeuner
  • Mettre en place des jeux libres dans le calme
  • Le laisser jouer dehors
  • Lui laisser le choix de participer mais le motiver, discuter avec lui pour qu’il se joigne au groupe et lui donner la possibilité de jouer mais pas loin du groupe avec des jeux adaptés au thème
  • Ranger les jeux, le matériel dès qu’il ne les utilise plus
  • Se servir seul à table et se tartiner le pain
  • Lui faire goûter tous les aliments
  • Aider l’enfant à prendre conscience de son corps et des possibilités de celui-ci
  • L’aider à développer une coordination dans ses gestes, à se situer dans l’espace
  • Inciter l’enfant à parler, à commenter des livres, à discuter avec l’adulte et les autres enfants
  • Lui permettre de choisir ses jeux, ses livres… en temps libre.

 

Le respect

L’enfant, comme l’adulte, doit respecter l’autre, respecter son choix, ses envies, son désir de jouer ou non, ses difficultés, ses différences, etc.

L’adulte doit apprendre à l’enfant à respecter l’autre, à respecter les consignes de sécurité lors des déplacements ou lors d’activités manuelles.

Nous accompagnons l’enfant dans la découverte du monde dans lequel il vit pour qu’il apprenne le respect de ce qui l’entoure et se responsabiliser dans ses actes.

C’est :

  • Lui donner le temps de parole
  • Le laisser choisir ses jeux, ses livres
  • Respecter les consignes
  • Aider l’enfant à s’exprimer sur les dangers quotidiens, le faire réfléchir
  • Lui faire prendre conscience des règles
  • Utiliser un vocabulaire correct et précis
  • Lui permettre d’évacuer ses tensions
  • Savoir observer les réactions des enfants
  • Savoir gérer son groupe
  • Respecter la nature tout en la découvrant
  • Découvrir les divers aliments et les goûter
  • Respecter l’alimentation
  • Respecter le matériel et les locaux
  • Mettre en place des règles de vie qui ne sont pas immuables
  • Organiser des réunions enfant animateur pour émettre des projets
  • Les responsabiliser à des tâches fixées
  • Dire bonjour, merci, au revoir et s’il te plaît
  • Respecter plus petit que soi
  • Accepter la différence
  • Organiser des sujets débats.

CRÉER DES LIENS AVEC LES DIFFÉRENTS PARTENAIRES et FAVORISER LES LIENS INTERGÉNÉRATIONNELS. (RAM / ESPACE JEUNE / FOYER LOGEMENT / AMITIÉS D’AUTOMNE / AMI / MEDIATHEQUE…)

Le site Enfance Jeunesse

Plusieurs missions :

– les responsables des structures accueillant des enfants (de 0 à 18 ans) se réunissent afin de réfléchir, proposer et analyser des actions ou activités en commun pour permettre aux enfants et jeunes de connaître et prendre des repères sur les différentes structures existantes

– les actions sont ensuite communiquées aux maires et élus du canton

– quelques colloques, réunions professionnelles sont aussi organisés afin de se tenir informé ou se former sur la profession

– réunir les accueils périscolaires du canton (formation, communication, échanges professionnels, évaluer les besoins)

Avec le RAM : quelques activités sont proposées par les animateurs de l’ALSH des 3/5 ans aux plus grands du Relais 2/3 ans, notamment lors des petites et grandes vacances (le projet Jardin, Noël et la Muco en font partie)

Avec l’Espace Jeunes : des activités sportives se font avec les plus grands de l’ALSH ainsi que quelques sorties (piscine, Aqualand, Walibi…).

La responsable de l’Espace Jeunes a pour mission d’organiser des camps pour la tranche des 6 ans et plus de tout le canton, ce qui intéresse une partie des enfants venant sur l’ALSH (selon le nombre d’enfants intéressés, un animateur peut partir avec elle pour encadrer les enfants)

Avec l’AMI : les enfants sont amenés parfois à faire des recherches sur des thèmes spécifiques ou passer un moment tout simplement sur les ordinateurs pour des activités/jeux en réseau. Consultation et mise à jour de notre blog avec les enfants. La responsable met à disposition des ordinateurs pour permettre ce moment.

Avec le Foyer Logement et les Amitiés d’Automne : des moments bien passionnants sont passés avec les seniors par le biais de multitudes d’activités (préparations et goûter pris en commun, jeux de société, spectacles, chansons…)

Avec la Médiathèque : nous travaillons beaucoup en lien avec la Médiathèque tout d’abord pour y faire des recherches, et aussi de nombreuses expositions et malles de livres nous sont proposées (restant en lien avec notre thème du moment)

AVENANT AU PROJET PÉDAGOGIQUE (2005)

     MISE EN PLACE D’UN COORDINATEUR

IL a pour mission :

  • D’impulser et motiver le secteur jeunesse
  • De recenser les besoins sur le canton
  • D’informer les maires, les élus et partenaires lors de réunions
  • De réunir les responsables des structures pour faire le point sur leurs projets
  • Mettre en place des formations ou réunions (selon les besoins recensés)
  • Assister aux réunions, colloques organisés par des professionnels de l’éducation de la jeunesse, etc…

    LE CONTRAT ENFANCE JEUNESSE (C.E.J)

Le responsable de l’Espace Jeunes a pour mission de proposer et de mettre en place des camps prévus pour les jeunes du canton de 6 à 18 ans et de développer l’information et de la communication pour les promouvoir.

Les enfants de l’ALSH seront informés plus spécifiquement par l’équipe pédagogique une fois les propositions faites par le responsable de l’Espace Jeunes. Le but étant de créer un lien entre les structures et faire découvrir aux familles et enfants le service offert aux 12-18 ans.

DEVELOPPER UNE DYNAMIQUE DE PROJET D’ANIMATION A THÈMES

EN ADÉQUATION AVEC LES PROJETS ÉDUCATIFS ET PÉDAGOGIQUES

Chercher, organiser et proposer des thèmes d’animation ludiques, variés et originaux en lien avec les projets de la structure (mise en scène adaptée au thème, fil conducteur). Nuitées et veillées sont de la partie.

L’équipe pédagogique est responsable de la bonne tenue de cette mise en place. Vous trouverez ci-dessous les différentes actions, projets et outils mis en place pour faire vivre ce totem.

Les principaux fils conducteurs véhiculés à travers les projets de notre totem sont :

                            LE RESPECT

Le respect de l’autre, de la vie en collectivité, des différences, des règles pédagogiques et éducatives.

                         LE SPORT

L’enjeu n’étant pas de gagner mais de participer, c’est le fair-play qui est valorisé. La connaissance du sport, l’esprit collectif et la solidarité qui sont des valeurs rapportant plus que des points marqués… (Plusieurs associations sportives sur le canton : basket, foot, rugby, tennis, judo, handball, volley pour les plus courantes, et intervenants extérieurs pour la boxe, le tennis de table, l’escrime…)

                  LA CULTURE

C’est offrir aux enfants la possibilité de découvrir des lieux ou des activités qu’ils ne connaissent pas et leur permettre l’ouverture d’esprit

(Sortie adaptée au thème en cours : musées, sites naturels, parc animalier, théâtre, spectacles, lecture, conte, expos avec la médiathèque)

Les actions et projets vivent tout au long de l’année, ils sont mis en place et menés par la directrice via l’équipe éducative exemplaire de travail, de disponibilité, de solidarité, de partage, dynamisant toutes les valeurs inscrites sur nos supports :  le Soleil et l’étoile que nous véhiculons à La Terre d’Aventures.

 

Il existe 14 projets que Vous retrouverez  développés et classés dans des dossiers à la terre d’aventures.

La directrice de l’ALSH

 

         COMMUNIQUER, S’ÉVALUER

C’est la directrice qui prépare et anime ce temps (il peut être collectif et/ou individuel selon les besoins). Le temps de l’évaluation est un temps primordial pour le bon fonctionnement de la structure, il doit être riche en échanges, constructif, il est impératif que l’animateur soit actif et dynamique et prépare sur tout ce qu’il a vécu, il doit s’auto évaluer par rapport aux objectifs de la structure, réfléchir sur les difficultés exprimées et surtout chercher et mettre en place les moyens trouvés pour évoluer, avancer, améliorer les difficultés.

Ces temps sont mis en place une fois par mois en période scolaire, et une fois par semaine en période de vacances.

La directrice met en place également 2 fois par an une évaluation individuelle, concernant le fonctionnement global de la structure (objectifs, horaires, locaux, journées types, besoins en formation…)

ÉTAPES POUR EVALUATION

OBJECTIFS STRUCTURE/ PREPA / RELATION / ANIMATION / VIE QUOTIDIENNE (accueil matin et soir, temps de repas, temps libre, temps calme…)

* Chaque groupe exprime :

  • Son vécu
  • Son ressenti, ses émotions
  • 3 points positifs
  • 3 points négatifs

* La directrice fait un point sur son bilan de la semaine

* Point sur les enfants

* Divers (planning, congés, courrier, projets, fonctionnement, …)

L’évaluation est un temps constructif riche d’échange de communication, d’écoute, de participation, de réflexion, de critiques, de respect, pour un but précis : ÉVOLUER, AVANCER, INNOVER, S’AMÉLIORER, SOLUTIONNER, PROPOSER (être bien conscient que toutes les choses exprimées s’accompagneront de propositions pour amener des solutions qui seront reprises et réévaluées pour vérifier leur bon fonctionnement).

Chaque personne est concernée et sait que ce temps est primordial car il permet tout simplement le bon fonctionnement de la structure.

C’est le directeur qui instaure et anime ce temps d’évaluation (collectif Et/ou individuel) avec l’équipe pédagogique.

Rôle et attitude pendant ce temps :

                               COLLECTIF

  • L’animateur doit s’exprimer sur son vécu de la semaine ou du mois sur différents points :
  • Les objectifs de la structure
  • Les enfants
  • Les parents
  • L’équipe
  • Les thèmes
  • Les activités
  • Sa mise en scène
  • Divers (propreté, etc.)
  • L’animateur doit être à l’écoute de l’équipe, se remettre en question, modifier ses méthodes, trouver des solutions aux éventuels soucis etc… et cela dans le but d’améliorer, d’évoluer, de clarifier les choses afin de pouvoir repartir sur de bonnes bases dans un esprit sain.
  • Des outils sont mis en place et peuvent être modifiés/améliorés.

Ce temps est primordial pour le bon fonctionnement général de la structure ALSH, il doit être riche d’échanges, constructif, il est donc impératif que l’animateur soit actif et dynamique, et rassuré sur tout ce qu’il a à dire, à écouter, donner un avis soit s’exprimer.

  • Il est annuel et mené par la directrice de l’ALSH
  • Il peut être aménagé sur les temps informels et mis en place en fonction des problématiques observées sur le terrain.
  • Lors de l’entretien, la directrice utilise deux supports différents :
  • Un compte rendu annuel d’entretien professionnel élaboré par le centre de gestion permettant de faire un point sur la carrière professionnelle de l’agent
  • Un outil d’évaluation individuelle interne mis en place par la directrice (voir fiches en annexe)

LES ANIMATEURS SONT TENUS DE RESPECTER LE SECRET PROFESSIONNEL LORS DE CES DEUX TEMPS (COLLECTIF ET INDIVIDUEL) D’EVALUATION

              Organisation Générale de l’Equipe

Sandrine            Directrice en gestion globale de la Terre d’Aventures + TAP

Marie-José       adjointe. Accueil public parents/enfants et administratif.

Remplacement de la directrice (congés)

Séverine             animatrice aide au suivi pédagogique

Eric                    animateur aide au suivi pédagogique

Christelle            animatrice (suivi administratif et remplacement Marie-José

Lors de ses congés)

Pascale               animatrice

Caroline              animatrice

Blandine             animatrice

Benoit                animateur (spécificités informatiques)

Paul                  animateur sous contrat

Margaux           animatrice sous contrat

Marie-Sara      animatrice sous contrat

Sandrine Wenger     Cantine et entretien des locaux remplacée par un agent

Sylvie Thierry           Cantine et entretien des locaux

Entretien des locaux

MISSIONS DU PERSONNEL SUR LA STRUCTURE ALSH

Présentation des rôles de

  • Directeur
  • Animateur et directeur adjoint
  • Aide pédagogique
  • Animateurs permanents
  • Animateurs stagiaires
  • Personnel de service
  • Animateurs occasionnels

Pour le bon fonctionnement des missions sont distribuées à chacun.

Toutes les fiches de poste se trouvent en annexe du projet pédagogique.

LE DIRECTEUR

Il est le garant du projet éducatif de la communauté des communes

Il connaît et se réfère aux objectifs de l’éducation populaire

Il assure la responsabilité globale de l’ALSH

Il est le garant du fonctionnement général

Il manage l’équipe d’animation

Il est le garant de la sécurité physique et affective de chaque enfant

Il forme l’équipe d’animation

Il fait le lien entre l’ALSH et l’organisateur, tout projet passe par lui

Il est le garant des animations proposées

Il est accessible, disponible, à l’écoute de chaque enfant

Il est en relation avec les familles, les partenaires sociaux

Il ne porte aucun jugement

Il participe à la rédaction des carnets de formation BAFA

Il gère l’administratif et le budget

Il est le garant de l’équilibre alimentaire

Il édite les menus

Il supervise les commandes

Il gère le personnel de service, le directeur adjoint et les animateurs en concertation avec la directrice générale des services de la communauté des communes.

                                            L’ADJOINT

Il intervient en renfort sur les groupes ou les activités nécessitant plus de personnel

Il gère le stock des goûters et de la régie

Il est garant des animations proposées

Il se documente sur les activités pour aider et former les animateurs à évoluer dans leur projet

Il rend compte de ses actions au directeur

Il est accessible et à l’écoute de chaque enfant

Il ne doit porter aucun jugement

Il dynamise, motive et encourage l’équipe d’animation pour avancer, évoluer vers de nouvelles aventures, idées…

Il est une aide précieuse au directeur et doit être présent à sa demande pour le seconder

                                  LES ANIMATEURS

Ils sont référents d’un groupe d’enfants

Ils sont garants de l’hygiène de vie de chacun

Ils sont responsables des biens qui leur sont confiés par les enfants

Ils observent les consignes de sécurité

Ils connaissent la réglementation des ALSH ou se renseignent auprès des directeurs ou de la DDCSPP

Ils proposent des animations de qualité en adéquation avec le projet pédagogique

Ils font preuve de dynamisme

Ils sont professionnels

Ils sont solidaires entre eux

Ils s’impliquent activement dans les activités et les projets, même ceux avec un prestataire de service

Ils doivent s’assurer de la faisabilité de leur animation, du matériel nécessaire à leur réalisation et les préparer avec le plus grand soin

Les titulaires du BAFA peuvent être tuteurs de stagiaires et donc les aider à se repérer dans les locaux

Aider les stagiaires à faire des propositions et à mettre en pratique, il est leur conseiller si besoin

Il leur apprend à évaluer leur savoir-faire et il ne participe pas à l’évaluation des stagiaires

Il est un soutien à l’action de formation des stagiaires par les directeurs

     Aide au suivi pédagogique : Séverine – Éric

Aide pédagogique sur les groupes

Suivi du projet pédagogique

Réflexion sur de nouveaux outils pédagogiques ou les améliorer

Réalisation des décors et dessins

Affiche ludique des Infos et thèmes d’animation

Réflexion sur les idées novatrices

Assister aux réunions enfance/jeunesse

Recherche des idées de sorties en lien avec les thèmes

Gestion des régies et matériel pédagogique

Suivi, développement et mise en place des projets de la structure

Autres missions selon les demandes de Sandrine (la directrice)

Communiquer et informer Sandrine

Suivi développement et mise en place des projets de la structure

(Environnement, humanitaire, handicap…)

Réflexion sur des idées nouvelles

Autres missions selon les besoins vus avec Sandrine (la directrice)

Autres missions selon les besoins vus avec Sandrine (la directrice)

Communiquer et informer Sandrine

  • Christelle (Animatrice):

Remplaçante des missions de Marie-Jo (cf. missions de Marie-Jo).

  • Les animateurs permanents: ont une mission d’animateurs (voir les rôles-missions sur la fiche de poste d’animateur).

En période de vacances, les animateurs ont 10h étalées sur l’année pour remplacer marie José et caroline (animatrices habituellement en charge des accueils) lors de leurs périodes de vacances.

  • Les animateurs occasionnels : ont une mission d’animateurs (voir fiche animateurs)
  • Les différents stagiaires (école, reconversion) : ont une mission de découverte du métier d’animateur
  • L’animateur stagiaire BAFA : Le stage doit lui permettre de bien se former dans le rôle de l’animateur au sein de la structure.

Avec les enfants

– assurer leur sécurité physique, morale et affective

– prendre en compte les besoins, les possibilités, les motivations des enfants        et adolescents avec lesquels il agit

– prendre en compte les réseaux de relation dans le groupe (par l’écoute, l’observation, l’analyse et la concertation)

– instaurer la vie démocratique

 – Par rapport aux activités

– imaginer et mettre en œuvre les moyens et les techniques nécessaires à la réalisation de projets

– utiliser ou provoquer des situations de jeux

– formuler ou faire formuler des propositions adaptées au groupe et à sa situation

 – Par rapport à lui-même

– évaluer son action

– définir son propre projet de formation

Par rapport à l’équipe

– situer son propre rôle au sein de l’équipe pédagogique

– participer à la formulation, à la réalisation du projet de l’équipe et à l’évaluation de ses résultats

Par rapport à l’environnement

– situer son action par rapport au contexte socio-éducatif dans lequel l’enfant ou l’adolescent évolue

  • Le personnel de service :
  • Ils doivent tenir la salle de restauration dans un état de propreté absolu
  • Ils maintiennent les locaux propres, que ce soit sols, fenêtres, tables, sanitaires, chaises et jouets…
  • Ils se réfèrent aux décisions de l’équipe d’animation et répondent à leur demande si possible
  • Ils s’assurent de la sécurité des enfants en cuisine et dans les locaux de l’ALSH (objets cassés, pointes…)
  • L’équipe d’animation et de service est garante du projet pédagogique et se doit de l’appliquer.

                         Poste d’Animateur

                   Critères de recrutement pour un animateur

  • BAFA / BAFD / BEATEP / BPJEPS ou stagiaire BAFA
  • Répondre au questionnaire lié à la profession
  • Jeunes du canton (en priorité)
  • Répondre au rôle et attitude de l’animateur (CF annexe)
  • Non diplômé (si insuffisance candidature BAFA/stagiaire, 18 ans, expérience ou projet professionnel lié à l’enfance)
  • Jeunes sous convention (école, projet d’avenir ou professionnel) à titre gratuit
  • Mixité dans le groupe d’animateurs
  • Motivation / dynamisme / discrétion
  • Savoir valoriser sa candidature
  • Connaître le rôle de l’animateur (CF annexe)
  • Mentionner ses points forts et ses points faibles
  • Etre en accord avec le fonctionnement, les projets et les missions de la structure (CF annexe)

Mission, rôle et attitude de l’animateur sur son poste de travail

Travailler au sein d’une équipe pédagogique et mettre en œuvre des projets en adéquation avec les objectifs de la structure (projet pédagogique)

                            ACCUEILLIR

– parents (sécuriser, avertir, informer)

– enfants (sécuriser, proposer, accompagner, informer)

– tenue des fiches d’inscriptions

                           ANIMER

– présenter le thème

– être un animateur référant, motivant au sein du groupe                 enfants

– faire vivre (être acteur) les activités ludiquement :

  • Groupe des 3/5 ans (Bulles d’air)
  • Groupe des 6/7 ans (Feux Follets)
  • Groupe des 8/12 ans (Globe-Trotters-Odyssées)

– évaluer la journée avec les enfants

                          SECURITE

– veiller à la sécurité physique de chaque enfant

– veiller à la sécurité morale et affective de chaque enfant

               RESPECT HUMAIN ET MATÉRIEL

– toi et le respect :

  • Adultes
  • Enfants
  • Matériels
  • Rangement

– ta façon de faire respecter aux enfants envers :

  • Adultes
  • Enfants
  • Matériels

                      DISCRÉTION

– sur la vie quotidienne sur l’ALSH (parents, enfants, équipe, personnel)

                        PRÉPARER

– rechercher des idées

– motiver et proposer à son équipe

– préparer les activités (manuelles, jeux divers…)

– organiser (qui fait quoi, le matériel, à quel endroit…)

– mettre en place l’organisation

                   AU SEIN DE L’ÉQUIPE

– tenir informé la directrice sur tous les évènements de la structure

– communiquer, informer, écouter, aider, partager

– s’impliquer sur les projets à long terme (mucoviscidose, jardin-environnement…)

                      ÉVALUATION

(Voir fiche outil d’évaluation en annexe)

– se poser, réfléchir sur ce que l’on a à dire

– s’exprimer sur son vécu de la journée (plus ou moins)

– écouter le ressenti des autres et en débattre

– réfléchir sur les critiques exprimées, les mettre en place pour se donner les moyens d’évoluer

  RÔLE ET ATTITUDE POUR LA MISE EN PLACE DES ACTIVITÉS

                     DANS LE BUT DE MIEUX LES VIVRE

– Préparer l’espace choisi (décors, matériels, etc. …)

– Installer le public (enfants) et poser les règles

– Présenter l’activité (mise en scène ludique et active et poser les règles)

– Animer (activement tout en faisant respecter les règles), participer et motiver

– Annoncer la fin de l’activité et ranger en posant les règles (dire la suite)

– Évaluer l’activité avec le public (enfants)

– S’auto-évaluer face aux différentes étapes

– Prendre note des solutions retenues de l’auto-évaluation afin d’améliorer ces temps d’activités (évaluation collective).

                 DEROULEMENT D’UNE SÉANCE DE PRÉPARATION

La durée de ce temps de travail est de 3H.

L’objectif étant d’avoir une meilleure qualité, d’être efficace, d’optimiser et d’adapter ce temps de travail.

Un travail d’idées, de recherches ( Kidimieux, recherches ) est fait en amont, proposé dans une boîte et discuté entre l’équipe pédagogique sur des temps informels comme l’accueil du matin ou le temps après le repas, etc.

C’est également un temps d’info et de concertation entre la directrice et l’équipe pédagogique.

PENDANT LA PRÉPARATION

Il est primordial de se donner des repères en thème de temps :

  • 9h-9h30 : prépas pour les mercredis, décors, diverses activités à préparer (mise en scène, jeux, activités, etc.…)
  • 9h35-10h35 Kidimieux : ateliers tournants (thèmes, histoires, anticipation des recherches, fil rouge éducatif, idées de commandes etc.…)
  • 10h40-11h45 : temps de concertation et échange

Se regrouper et présenter aux autres groupes notre             journée, échange entre les groupes et la direction.

L’organisation des mardis de prépa n’est cependant pas figée.

La directrice peut mettre en place un temps de formation une   fois tous les deux mois en fonction des besoins (Café des Z’anims).

                  OBJECTIFS RÉUNIONS DE PRÉPARATION ÉTÉ

7h de travail sur 3 samedis = 21 heures sur l’année

  • Présentation :
  • Du projet éducation pédagogique de la structure
  • Des projets menés tout au long de l’année
  • Participation active de toute l’équipe estivale
  • Formation sur des mises en situations de terrain
  • Sketchs sur journée type pour formation
  • jeux intérieurs et extérieurs, sportifs etc…à adapter avec le thème choisi de la semaine
  • Créer une cohésion d’équipe : (déguisements, fil rouge, jeux divers ludiques …)
  • Mise en place des ateliers (« vie à bord ») et organisations des animations : pour que chacun identifie, travaille, se familiarise avec les locaux et différentes missions sur une journée type de la terre d’aventures via le projet pédagogique
  • Préparation des semaines de travail : les grandes lignes comme le thème, les sorties, pique-nique etc…
  • Permettre aux saisonniers d’être à l’aise dès les premiers jours de travail
  • Bilan et évaluation collective

                    LE TOUT DOIT ÊTRE MENÉ AVEC PROFESSIONNALISME

  JOURNÉE TYPE ENFANTS-ANIMATEURS (période de vacances)

HORAIRES ENFANTS ANIMATEURS
7h30 à 9h Petit déjeuner

Temps calme aménagé

ACCUEIL DES PARENTS ET ENFANTS

Inscriptions des enfants, présentation de la journée aux parents et aux enfants

9h à 9h30 Temps calme aménagé ACCUEIL DES PARENTS ET ENFANTS

Mise au point de la journée (préparation du matériel, de la salle…)

9h30 à 11h45 Activités diverses selon le thème

Rangement des espaces

ACCUEIL DES PARENTS ET ENFANTS

Présentation avec mise en scène de la journée auprès des enfants

Activités selon le thème

Rangement des espaces et aménagement des temps calmes pour l’après-midi

11h45 à 12h Toilettes ACCUEIL DES PARENTS ET ENFANTS

Présence des animateurs aux toilettes petits et grands

12h à 13h30 Repas

Apprend à se servir, mange dans le calme

Participe à ramasser la table, goute aux plats

 

ACCUEIL DES PARENTS ET ENFANTS

1 animateur par table

L’animateur discute avec son groupe d’enfants

Il organise le temps repas (calme, ramassage des plats…)

13h30 à 14h00

14h00 à 14h30

Temps libre

Temps calme aménagé

ACCUEIL DES PARENTS ET ENFANTS

Les animateurs sont présents aux demandes des enfants

Ils profitent de ce temps pour proposer et débattre d’idées ainsi que peaufiner les activités de l’après-midi

14h45 à 17h30 Activités

Gouter

Rangement

ACCUEIL DES PARENTS ET ENFANTS

Activités et gouter + rangement et aménagement du temps calme

Discussion de la journée passée avec les enfants, des activités…

Inscriptions des enfants

17h30 à 18h30 Temps calme aménagé ACCUEIL DES PARENTS ET ENFANTS

Inscriptions, discussion…

             JOURNÉE TYPE ENFANTS –ANIMATEURS (période scolaire)

  • Elle est presque identique à celle en période de vacances.
  • La grosse différence c’est l’adaptation du mercredi par rapport à la réforme des Tap.
  • 7h30 : Nous accueillons les enfants de l’école privée de manière normale (voir journée type vacances).
  • 11h45 : départ des animateurs avec les transports pour le ramassage scolaire des enfants.
  • 12h -12h45 : Arrivée échelonnée des enfants de l’école publique via les transports.
  • 12h45 – 13h45 : Repas avec toutes les écoles
  • 13h45 – 14h45 : temps libre et/ou temps calme aménagé
  • 14h45 : reprise des activités et déroulement normal de la journée (voir journée type vacances)

                      ANIMER DES GROUPES D’ENFANTS

Sachez vous situer.

En tant que jeune adulte, vous avez choisi d’animer et d’encadrer des groupes d’enfants.

  • Vous engagez votre responsabilité et de ce fait vous êtes en position d’autorité sur les enfants qui vous sont confiés
  • Vous êtes garant des règles de vie collective, de la sécurité et du bien-être des enfants.

LA DIFFÉRENCE D’AGE ENTRE CERTAINS JEUNES ET VOUS-MÊME PEUT PARFOIS VOUS PARAITRE MINIME MAIS

VOUS N’ÊTES PAS UN COPAIN

                      Sachez garder la bonne distance.

                                  COMPRENDRE L’ENFANT

Un centre de vacances et de loisirs constitue une communauté d vie réunissant une équipe d’adultes et de groupes d’enfants qui entraine des relations et crée des liens.

Pour être conviviale et harmonieuse, la communauté implique le respect de certaines contraintes et la reconnaissance des droits des uns et des autres.

L’enfant est là pour se détendre, se faire plaisir et jouer avec les autres, à son rythme et selon ses repères.

Pour s’épanouir sereinement, il a besoin également que l’on soit attentif à ses habitudes personnelles, vestimentaires, alimentaires ou culturelles.

COMME TOUT UN CHACUN, EN FIN DE JOURNÉE, LES ENFANTS SONT FATIGUES, ILS ONT BESOIN DE RECUPERER LEUR ENERGIE

Sachez trouver un équilibre entre les moments d’activité, de détente ou de solitude.

                                        AFFIRMER SON AUTORITÉ

Nous agissons de façon responsable et affirmons notre autorité :

  • En respectant nous-même les règles
  • En posant des règles claires
  • En donnant des consignes accessibles à tous
  • En posant et rappelant les limites

L’autorité, c’est un acte de compréhension et de respect mutuel entre les individus.

Tout est dans la manière.

Pour convaincre, soyez persuasif : faites appel à la raison et au bon sens.

ANIMER, C’EST ÊTRE ATTENTIF AUX ENFANTS, SAVOIR LES ÉCOUTER, VEILLER SUR EUX, ÊTRE PRÉSENT POUR CHACUN D’EUX.

SOUVENEZ-VOUS DE VOTRE ENFANCE…

Faire preuve d’autorité, ce n’est pas être autoritaire.

                   Enfance maltraitée

ALLO ENFANCE MALTRAITÉE

N°119

Appel gratuit 24h/24

                       LES SIGNAUX D’ALERTE

Restez vigilant, certains signes ont des clignotants : traces de coups, griffures, morsures, brulures, bleus, hématomes, fractures répétées…

Cependant, l’attitude de l’enfant pourra aussi vous alerter.

Il peut :

  • Être agressif, agité ou inversement replié et silencieux
  • Agresser les autres enfants physiquement et/ou verbalement
  • Ne pas vouloir jouer avec les autres
  • Refuser de se dévêtir surtout lors de la toilette ou des activités d’eau
  • Avoir peur la nuit et faire des cauchemars
  • Manifester une crainte excessive de l’adulte
  • Utiliser un vocabulaire inadapté à son âge notamment à propos de la sexualité

VOUS AVEZ UN SOUPÇON OU UNE INTUITION

FAITES-VOUS CONFIANCE

PARLEZ-EN AU DIRECTEUR OU A UNE PERSONNE COMPÉTENTE AUTOUR DE VOUS

Sachez repérer, osez en parler.

                      VOUS ÊTES TÉMOIN…

Vous êtes témoin d’un mauvais traitement ou abus sexuel envers l’enfant :

  • De la part d’un adulte (responsable, animateur, accompagnant, personnel divers)
  • Des enfants entre eux (du même âge ou des grands sur des plus petits)
  • Vous avez repéré des traces de violences sur un enfant

VOUS DEVEZ RÉAGIR

LA VIOLENCE ENTRE ENFANTS EXISTE BIEN AU-DELÀ DES JEUX DITS BRUTAUX

ELLE EST INACCEPTABLE

Toute violence est intolérable, régissez.

                  AIDER L’ENFANT MALTRAITÉ

L’enfant maltraité se tait souvent, par crainte, par honte ou pour protéger ses parents ou les personnes avec qui il a des liens affectifs. Il se rétracte.

Vous n’en êtes pas responsable.

Que pouvez-faire pour lui ?

  • Écouter-le, laissez-le parler
  • S’il ne veut pas parler, respectez son silence
  • Rassurez-le, aidez-le à retrouver confiance en lui, déculpabilisez-le

Il n’est pas responsable de la situation

  • Avertissez-le que vous devez et que vous allez prévenir ou que vous avez prévenu les autorités compétentes.

LA PRISE EN CHARGE DE L’ENFANT EST TROP LOURDE POUR VOUS

Ne vous substituez pas aux personnes compétentes et responsables.

                      FACE A LA MALTRAITANCE

Une révélation de mauvais traitement envers un enfant est une situation douloureuse, il est normal que vous vous sentiez déstabilisé.

Vous risquez :

  • De vous sentir démuni, impuissant, paralysé, très seul
  • D’être inquiet, perturbé, choqué
  • Ou même de revivre des souvenirs douloureux

N’AYEZ PAS HONTE DE VOS ÉMOTIONS

UNE REGLE ABSOLUE : NE RESTEZ PAS SEUL AVEC CE PROBLÈME

UNE OBLIGATION LÉGALE : SIGNALEZ VOS CONSTATATIONS

Pour vous et pour l’enfant, en parler c’est déjà agir.

                    GÉRER LA SITUATION

Comme tout citoyen, quand il y a violence à enfant, vous êtes dans l’obligation de signaler les faits.

Comment ?

  • De vive voix au téléphone
  • Sachez qu’en confirmant par écrit vous vous protégez et vous donnez plus de valeur à votre action

Auprès de qui ?

  • D’abord du directeur du centre ou le cas échéant du responsable de l’association
  • Si la situation est grave ou s’aggrave, prévenez l’inspecteur de la Jeunesse et des Sports de votre département ou la gendarmerie locale

LA PROTECTION DE L’ENFANCE RELÈVE DES SERVICES DÉPARTEMENTAUX D’ACTION SOCIALE : LE PLUS SOUVENT L’INSPECTEUR DÉPARTEMENTAL OU UNE ASSISTANTE SOCIALE DE L’AIDE SOCIALE A L’ENFANCE (ASE)

Le signalement effectué, c’est aux autorités d’agir.

            PRENEZ CERTAINES PRECAUTIONS

Ne cédez pas à l’enfant « énervant » en le punissant ; le cas échéant, confiez-le à un autre animateur.

Rappelez-vous qu’un enfant difficile a souvent des problèmes personnels.

  • Ne vous isolez pas sans raison avec un enfant
  • Si vous devez vous éloigner avec un enfant, signalez à un autre animateur ou à un responsable la raison, la durée de votre absence et le lieu où vous vous rendez
  • Soumis au devoir de réserve, vous ne devez pas ébruiter des évènements concernant un enfant

PROFITEZ DES RÉUNIONS ENTRE ANIMATEURS POUR PRENDRE DES AVIS, DES CONSEILS, DES IDÉES

 

Fiche de renseignements animateurs

Civilité : Mr./Mlle. /Mme.

Nom :

Prénom :

Date de naissance :

N° de téléphone :

Pays de naissance :

Département et ville de naissance :

Fonction sur la structure :   Animateur /Directeur /Adjoint /Autre

Diplôme :   BAFD/BAFA/Sans diplôme /Autres :

Adresse :

CP :

Ville :

N° de sécurité sociale :

Période travaillée :

Juin :

Juillet :

Aout :

Nombre d’heures :

            PAPIERS A FOURNIR
                    (À me retourner le plus rapidement possible)
     –          CARTE D’IDENTITE
     –          CARTE VITALE
     –          R.I.B.
     –          DIPLOME BAFA
               OU LIVRET DE STAGE
     –          VACCINS
     –          CERTIFICAT D’APTITUDE
                  DU DOCTEUR
Sandrine R.
Terre d’Aventures

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>